beaute du nord baie halong golf du tonkin
Sites à découvrir
Temoignages Tonkin VoyageTonkin Voyages dans les guides de voyages

Alentours de Hanoi

Bat Trang, destination de l’art céramique

L’art de la poterie est l'une des traditions les plus anciennes du Vietnam. Près de Hanoï se situe le village de Bat Trang, littéralement « village des bols ». C'est le plus ancien et le plus connu village de poterie du Vietnam. Ce village de la poterie a plus de 600 ans d'histoire et de développement. C’est un village culturel, académique de Thang Long - Ha Noi et c’est aussi un village révolutionnaire.

A Bat Trang, la terre est argileuse. En l`an 1100, un homme a appris aux villageois à fabriquer des céramiques. Avant, ils faisaient des céramiques blanches. L`époque d`après, on les fabriquait avec de la terre rouge, couverte d`argile blanche. Le village de Bat Trang s`est beaucoup développé aux cours des siècles. Dans certains temples et pagodes, les objets culturels sont des poteries de Bat Trang.

A Bat Trang, on fabrique des objets pour la vie quotidienne comme des cuvettes, plats, pots, tasses, pots à vin. Les artisans ont créé beaucoup de poteries de classe supérieure. De nos jours, alors que certains métiers artisanaux au Vietnam sont en péril, le village de Bat Trang se développe, et exporte ses objets. Peu à peu, il construit sa propre marque.

De plus en plus de gens choisissent Bat Trang comme la destination de week-end parce qu’il y existe des services de «Jeu Céramique» très intéressants. Arrivé à Bat Trang vous pouvez chasser rapidement le stress et développer votre imagination en participant directement au travail des artisans : pétrir de la terre, dessiner des fleurs, colorer des produits préférés et acheter des cadeaux de souvenir à vos amis et vos proches.

La pagode Huong, pèlerinage au terrain des Bouddhas 

La pagode des Parfums possède de grandes valeurs historiques, culturelles et superstitieuses des Vietnamiens. Située dans la commune de Huong Son, district de My Duc, la pagode est à 62 km du centre de la capitale de Hanoi. Selon les chercheurs, les montagnes calcaires Huong Son sont nées il y a plus de 200 millions d'années, elles ne sont pas trop élevées. Elles ont des noms précis: Montage du Dragon, Montagne de la Tortue, Montagne du Renard, Montagne du Phénix.  D’autres noms sont particulièrement familiers aux paysans tels que : Montagne du Python, Montagne du Coq, Montagne de l’Éléphant.

Même si le festival a lieu officiellement le quinzième jour du deuxième mois lunaire, les visiteurs affluent sur le site à partir du quinzième jour du premier mois lunaire jusqu'au quinzième jour du troisième mois lunaire.

Les pèlerins peuvent pénétrer à l'intérieur de pagodes, de temples et de cavernes. Certains en profitent aussi pour admirer les paysages splendides des environs.

A Huong Son, on embarque sur un bateau pour une splendide balade sur la rivière Huong Yen. Premier arrêt à la pagode de la Présentation, ultime étape pour se purifier avant d’entrer dans la terre de Bouddha. Puis encore 1h de bateau pour passer sous le pont de la Fête, autrefois en bois. On peut admirer un superbe paysage karstique au milieu des rivières avec de de gros rochers calcaires. Au bout, la montagne de l’Empreinte parfumée (Huong Tich), 2h de montée balisée de sanctuaires répondant aux poétiques noms de ‘’ Pagode qui mène au ciel’’ (Thien Chua),’’pagode des fées’’ (très jolie) avec la déesse Qan Yin, "pagode du Purgatoire" (Giai Oan Chua), la "pagode de l’Empreinte parfumée" (Huong Tich Chua) aménagée dans une large grotte creusée dans un pain de sucre. De grands escaliers y descendent. L'entrée est envahie de boutiques d’articles religieux et de souvenirs. Tout au fond, la fumée devient parfois difficile à supporter. La visite est surtout intéressante au moment des grands pèlerinages de février à avril, où la foule montre une extrême ferveur. Beaucoup de paysans y vont pour garantir le succès des récoltes et les femmes ne pouvant pas avoir d’enfants viennent frotter la tête d’un bouddha. On distingue la présence d’un grand nombre de marchands du temple.

La pagode Tay Phuong, destination pour retrouver son calme

Située sur une colline de la commune Thach Xa dans district Thach That, la pittoresque pagode Tay Phuong se trouve à 45 Km à l’ouest de Hanoi. C’est une des pagodes les plus anciennes du Vietnam et elle est connue  pour sa sculpture et son architecture unique. La pagode Tay Phuong est également connue sous le nom Pagode Sung Phuc. Selon la légende, la pagode a été construite au IIIe siècle. Après avoir subie de nombreuses rénovations et l’installation de la cloche, la pagode a été rebaptisée Tay Phuong.

Depuis peu, la pagode intéresse de plus en plus de touristes vietnamiens et étrangers. Au départ de Hanoi, on y accède par une route traversant la pleine campagne, au milieu d’immenses rizières. Un bel escalier de 239 marches mène à l’entrée de la pagode. Construite au 7ème siècle, elle a été restaurée à la fin du 17ème siècle et en 1794 sous le règne des Tay Son. C’est non seulement un lieu de culte important (fête et pèlerinage le 6ème jour du 3ème mois lunaire) mais aussi et surtout un très bel ensemble architectural.

La double toiture de la pagode, en bois recouverte de tuiles, à quatre pentes réunies par des coins fortement recourbés et ornés de dragon est une petite merveille de l’art de la sculpture sur bois au Vietnam. Cet art peut être également admiré à travers un superbe ensemble de statues représentant Bouddha, la déesse aux mille bras, les bodhissattvas et les disciples. La pagode est souvent comparée à un musée de statues bouddhiques du pays.

Pagode du Maître, découverte des grottes mystérieuses 

La pagode du Maître est un temple au pied de Sai Son, village de Hoang Xa, district de Quoc Oai, à environ 20 km du centre de ville Hanoi. C'est là où le prêtre Tu Dao Hanh a mené sa vie religieuse, donc elle est appelée encore la montagne Bouddhiste.

Pagode du Maître, alias Pagode Thien Phuc Tu, a été construite au 11ème siècle sous le règne du roi Ly Nhan Tong.  Au début, c'était une petite pagode gérée par le prêtre Tu Dao Hanh. La pagode a été construite en fonction de l'origine sino-vietnamienne caractère Tam - ce caractère est formé par 3 traits d'union parallèles les unes aux autres.  La pagode est donc constituée de 3 parties: la pagode Ha, Trung, et Thuong. La partie extérieure, la pagode Ha, est un lieu d'offrandes et les cérémonies, la partie médiane, la pagode Trung, est un lieu de culte de Bouddha, et finalement, la partie intérieure est un lieu de culte de Tu Dao Hanh. Une statue en bois de santal de Tu Dao Hanh est située dans un sanctuaire laqué en rouge, bordée d'or et couverte d'un rideau.

En face de la pagode Long Tri il y a un étang, au milieu duquel se trouve un stade appelé Thuy Dinh, où des spectacles de marionnettes sur l’eau sont organisés. Les ponts Nhat Tien et Tien Nguyet, construits par le docteur Phung Khac Khoan en 1602 sont situés de chaque côté de la scène.

Plusieurs sites touristiques peuvent être visités dans les environs de la pagode. Par exemple, les grottes Phat Tich et Cac Co sont situées non loin de la pagode. Un trou dans le dôme de la grotte Cac Co permet de voir le dehors de la grotte.

Le village antique Duong Lam, retour à la racine de la culture vietnamienne

Duong Lam fait partie de la ville de Tay Son. Duong Lam est le premier ancien village vietnamien auquel fut remis le titre de "relique historique et culturel national" le 19 mai 2006. Situé à environ 50 km de Hanoi, Duong Lam est une ville de montagne de l'Ouest de Hanoi.Vous pourrez marcher pour découvrir cet ancien village vietnamien fait de latérite.

Aujourd'hui, Duong Lam village conserve la plupart des caractéristiques fondamentales d'un village vietnamien : le porche du village, des banians, le quai fluvial, la cour, des pagodes, des temples, des puits d'eau, des champs et des collines. Le réseau routier à Duong Lam est très spécial et forme des os de poisson.

L’ancien village Duong Lam est connu comme un musée de latérite. Il y a eu environ 300 maisons contruites en brique latérite pendant les trois ou quatre siècles derniers. Le village est considéré comme le dernier bastion de la culture de rizière au nord du Vietnam. Visiter le village Duong Lam c'est aller à la racine de la culture et des traditions du Vietnam. C'est également une grande chance pour explorer l'architecture des maisons antiques ainsi que flâner le long de ses allées étroites, visiter des temples de culte dédiés à deux rois qui y sont nés. Une autre chose intéressante est de discuter avec des habitants vivant dans les maisons antiques.

Pagode Mia (Pagode de canne à sucre) avec de nombreuses statues rares et précieuses

La pagode Mia se situe dans l’ancien village Duong, ville Son Tay, à environ 45 km de Hanoi. Son vrai nom est Nghiem Tu mais elle est aussi connue sous le nom Mia parce que cette pagode a été construite sur un terrain dont le nom est littéralement "canne à sucre".

Selon la légende, la base de la pagode existe depuis des siècles mais a été reconstruite grâce à Mme Nguyen Thi Ngoc Dong, la concubine du seigneur Trinh qui a pour cela appelé des hommes et des femmes du village au XVIIe siècle. Pour se rappeler ses vertus, les habitants dans la région l’ont baptisée Chua Mia (Reine Mia) et l’ont mise dans le temple.

Le plus impressionnant dans la pagode est le grand nombre de Bouddhas. Elle contient en effet 287 statues, dont de nombreuses antiques précieuses. Les statues de Bouddha au  nirvana ont surtout une grande valeur artistique et on en trouve rarement d’autres dans les pagodes au Nord du Vietnam. Il y existe également un certain nombre de anciens objets précieux tels que la cloche en bronze en 1743 et quelques anciennes pierres.

Les touristes nationaux et étrangers arrivent au village antique Duong Lam «village de deux rois" ne peuvent pas se passer d’aller à la pagode Mia pour profiter de l'espace paisible pour étudier, apprécier les valeurs culturelles, l'architecture rare du temple. Aussi, ne soyez pas surpris si vous rencontrez beaucoup de gens qui se concentrent sur des dessins ou des croquis dans la pagode. Ils sont élèves ou étudiants de l’école de l’architecture ou l’école de Beaux Arts. Ils y viennent souvent pour enregistrer la beauté, la valeur culturelle  de cette terre antique, ainsi que pour trouver leur propre inspiration créative en se basant sur la beauté de la culture traditionnelle vietnamienne.

LE NORD DU VIETNAM LE CENTRE DU VIETNAM LE SUD DU VIETNAM
La baie d'Halong Phong Nha - Ke Bang HCM ville (Sai Gon)
Le marché de Bac Ha La ville impériale de Hue La région du Delta du Mekong
La province Bac Ninh Da Nang - Tourane Le marché de Cai Be
Dien Bien Phu La vieille ville de Hoi An L'ile de Phu Quoc
La province Ha Giang Le site de My Son Les tunels de Cu Chi
Le plateau calcaire Dong Van Nha Trang Tay Ninh
Le lac Ba Be Da Lat Mui Ne - Phan Thiet
La baie d'halong terestre Hauts plateaux  
Le parc national de Cuc Phuong    
La province Lao Cai    
La province Mai Chau    
La province de Cao Bang    
Thac Ba    
Sa Pa    
La province Hai Phong    
Hanoi