Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Battambang

Battambang est la deuxième plus grande ville du Cambodge (population de 250 000 habitants en 2007). C'est ici que se trouve les maisons à l'architecture colonial la mieux préservée du pays.

C'est une bonne grande base pour visiter les temples voisins (Phnom Banon, Wat Ek Phnom...) et des villages typiques. Le réseau de charme des vieilles maisons Françaises regroupés est le princiapl atout de la ville. De plus il y a un certain nombre de Wats (les pagodes) dispersés autour de la ville. Le petit musée a une collection d'objets façonnés de l’époque angkorienne, et au delà de la ville il y a un certain nombre de temples de sommet. Une des collines les plus célèbres est Phnom Sampeuo (colline de bateau) avec les cavernes notoires de massacre Battambang est maintenant un lisse, scellé 293km.

Un chemin de fer relie également Battambang à Phnom Penh, mais le service de passager est seulement une fois par semaine.

Phnom Banan :

Ce temple, situé sur le dessus d'une montagne dans la commune de Kanti II dans la zone de Banan, a été construit à l’époque angkorienne au 11ème siècle. Il se compose de cinq tours. Il a été commencé sous le Roi Udayadityavarman II (1050-1066) puis finit par le Roi Jayavarman VII (1181-1219). Au pied de la montagne, il y a un fossé et deux puits : Bet Meas et Chhuong. On peut admirer les grottes « Ang Prut Meas » et aussi la pagode datée depuis 150 ans, située au pied de la montagne.

Ek Phnom :

Ek Phnom a été construit au 11ème siècle comme temple Hindou par le Roi Suryavarman I. Il est situé dans le village de Tkov dans la commune de Peam Ek, à environ 14 kilomètres de ville de Batambang. Le temple se compose des tours sur une plateforme avec quelques découpages en bon état, mais la pagode Ek Phnom est une pagode moderne. Elle a une des collections les plus complètes de peintures bouddhistes de mur et de plafond au tout le Cambodge. Il y a 18 arbres de banian autour du temple. Le long de la route qui nous porte de la ville de Batambang à Ek Phnom, on traverse quelques villages pittoresques.

Phnom Sampeuo :

Phnom Sampeou veut dire « la montagne de jonque » car sa forme particulière rappelle un bateau. Cette montagne de 100 mètres d'hauteur légendaire, complétée par Wat Sampeou, contient 3 cavernes normales, garnies des tombeaux et des statues bouddhistes : Pkasla, Lakhaon et Aksopheak. La caverne de Pkasla est pleine des pierres déracinées et est considérée comme importante car c'est ici que les habitants de Sampeou vont après un mariage pour célébrer. Quelques cavernes ont été employées par les fards à joues de Khmer comme cavernes de massacre. Les squelettes de leurs victimes restent toujours dans les cavernes. Pour atteindre la pagode au sommet de la montagne, il faut grimper un escalier de 700 marches. Il n'est pas exceptionnel mais la vue est spectaculaire. Récemment, un grand bouddha a été construit.

Battambang Print page Email to Friend
Battambang est la deuxième plus grande ville du Cambodge (population 124.290 de secteur urbain selon le recensement 1998). La capitale provinciale Battambang est une ville élégante de rive, maison à une partie de l'architecture coloniale meilleur préservée dans le pays.
Elle fait une grande base pour visiter les temples voisins (Phnom Banon, Wat Ek Phnom...) et des villages. Le réseau de charmer de vieilles maisons de magasin de Français groupées le long de la côte est le vrai point culminant, et il y a un certain nombre de Wats (les pagodes) dispersés autour de la ville. Le petit musée a une collection d'objets façonnés de l’époque angkorienne, et au delà de la ville il y a un certain nombre de temples de sommet. Une des collines plus célèbres est Phnom Sampeuo (colline de bateau) avec les cavernes notoires de massacre Battambang est maintenant un lisse, scellé 293km.
Un chemin de fer relie également Battambang à Phnom Penh, mais le service de passager est seulement une fois par semaine.
Phnom Banan :
Ce temple, situé sur le dessus d'une montagne dans la commune de Kanti II dans la zone de Banan, a été construit à l’époque angkorienne au 11ème siècle, se composant de cinq tours. Il a été commencé sous le Roi Udayadityavarman II (1050-1066) et fini par le Roi Jayavarman VII (1181-1219). Au pied de la montagne, il y a un fossé et deux puits : Bet Meas et Chhuong. On peut admirer les grottes « Ang Prut Meas » et aussi la pagode datée depuis 150 ans, située au pied de la montagne.
Ek Phnom :
Ek Phnom a été construit au 11ème siècle comme temple Hindou par le Roi Suryavarman I. Il est situé dans le village de Tkov dans la commune de Peam Ek, à environ 14 kilomètres de ville de Batambang. Le temple se compose des tours sur une plateforme avec quelques découpages en bon état, mais la pagode Ek Phnom est une pagode moderne. Elle a une des collections les plus complètes de peintures bouddhistes de mur et de plafond au tout le Cambodge. Il y a 18 arbres de banian autour du temple. Le long de la route qui nous porte de la ville de Batambang à Ek Phnom, nous traversons quelques villages pittoresques.
Phnom Sampeuo :
Phnom Sampeou veut dire « la montagne de jonque » parce que sa forme particulière rappelle un bateau. Cette montagne de 100 mètres d'hauteur légendaire, complétée par Wat Sampeou, contient 3 cavernes normales, garnies des tombeaux et des statues bouddhistes : Pkasla, Lakhaon et Aksopheak. La caverne de Pkasla est pleine des pierres déracinées et est considérée important parce que les habitants de Sampeou vont là célébrer après un mariage. Quelques cavernes ont été employées par les fards à joues de Khmer comme cavernes de massacre. Les squelettes de leurs victimes restent toujours dans les cavernes. Pour atteindre la pagode au sommet de la montagne, il faut grimper un escalier de 700 marches. Il n'est pas exceptionnel mais la vue est spectaculaire. Récemment, un grand bouddha a été construit.