Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Da Lat, la ville de l’éternel printemps

Située dans la province de Lam Dong, près de 200 km au nord-est de Ho Chi Minh ville, Da Lat a été le terrain de jeu des Français pendant l’Indochine. De nombreuses villas profitent ainsi de l’air un peu plus frais de la montagne et échappent ainsi à la chaleur et l’humidité de Ho Chi Minh ville. C’est pour cette raison qu’elle a l'allure d'une ancienne ville française d'altitude. Dalat fut fondée en 1897,msuite aux recommandations du docteur Alexandre Yersin de faire de cet emplacement une station de villégiature.

Dalat ressemble à un croisement entre le Vietnam et les Alpes françaises. Bon nombre de ses hôtels et des maisons sont construites dans un style français. La ville s’étend sur une série de collines couvertes de pins, avec plusieurs lacs naturels et artificiels tels que Ho Xuan Huong, Thang Tho, Da Thien et Tuyen Lam entourés de pins. Le lieu offre de superbes paysages et un environnement très différents du reste du Vietnam. Le climat tempéré de l'endroit convient parfaitement aux fleurs telles la rose, l'orchidée, le muguet et le camélia.

De nos jours, Dalat est une ville touristiquement très développée. Les autobus d’excursion sont nombreux à grimper et descendre les collines et beaucoup de petits hôtels se situent le long des rues de la ville. La grande majorité des visiteurs sont des Vietnamiens sur des circuits touristiques, admiratifs devant le paysage, le ciel bleu vif, l’air frais et les parcs fleuris.  

Dalat est une étape agréable pour une tournée nord-sud ou une sortie agréable si l'on part de Saigon.
Vous pourrez également assister à des spectacles de danse des tribus de montagne, y faire de la randonnée pédestre ou à vélo ainsi que des descentes en canoë kayak. Le haut plateau de Langbian, où se trouve le plus haut sommet de la région avec 2 165 m d'altitude, appartient à la montagne Langbian. Plusieurs grimpeurs se laissent tenter par ce sommet. La cime Lom Bieng Klo offre une vue superbe des environs. Un grand nombre de visites guidées sont organisées dans cette région et donnent la chance de faire du parachute ou de l'escalade en montagne.

Lac Xuan Huong

Ce lac artificiel a été créé en plein cœur de la ville lors de la construction d’un barrage en 1919. Il tient son nom d’une poétesse vietnamienne du XVIIe siècle, réputée pour ses attaques virulentes contre l’hypocrisie de la société. Maintenant, le lac Xuan Huong est l’un des principaux attraits de Da Lat, et vous pouvez voir les jeunes mariés et les habitants se promenant sur ses rives. Beaucoup d’hôtels ont une belle vue sur le lac. Pour se balader sur le lac, les visiteurs peuvent louer des sortes de pédalos ressemblant à des cygnes géants. Un parcours de golf de 50 hectares, au nord du lac, vient d’être rénové grâce à des fonds étrangers.

Résident d’été de Bao Dai

Le palais présidentiel de Bao Dai est un palais fascinant. Le dernier empereur de la dynastie des Nguyen en avait fait sa demeure estivale. C’est une villa aux tons ocre, construite entre 1931 et 1942, fréquentée par les Français de Dalat et les étrangers en vacances. Son architecture s’inspire des cathédrales européennes du Moyen Age et du couvent du Domaine de Marie.

Le palais abrite une collection très intéressante d’objets liés aux événements des dernières décennies. Les appartements privés sont à l’étage.  La chambre du prince Bao Long, qui vit à présent en Grande- Bretagne, est une symphonie de jaunes, couleur royale. Notez l’immense canapé semi-circulaire utilisé par le couple impérial lorsqu’ils se retrouvaient tous en famille : les trois filles s’installaient sur les sièges jaunes, les deux fils sur les roses. Le palais se niche dans une pinède à 500 m au sud-est de l’Institut Pasteur installé rue Le Hong Phong, à 2 Km au sud-ouest du centre –ville.

Vallée de l’Amour

C’est un des endroits les plus romantiques à Dalat à environ 6 km au nord-est du centre ville. C'est là que le barrage Da Thien (construit en 1972) rassemble les petits cours d'eau des hautes colines pour former un lac bordé de sapins verts. Au départ, les Français appelaient cet endroit Vallée d'Amour, peu de temps plus tard il a été rebaptisé Vallée de la Paix, et en 1953, il a repris le nom Vallée de l'Amour.

La Vallée de l’Amour intéresse les touristes par sa profondeur et ses collines. En 1972, un barrage a été construit à travers la vallée pour former le lac Da Thien. Vous pouvez suivre le long des sentiers ou monter une centaine de pas, passer par la porte de fleurs aux couleurs vives pour arriver à la colline de Vong Canh d’où on peut admirer toute la beauté de la Vallée de l'Amour.

Lac des Soupirs

Les Français avaient agrandi ce lac naturel avec un barrage près duquel se sont établie de petits restaurants. La forêt qui l’entoure n’a rien de sensationnel.

Le lac des Soupir (HoThan Tho) a une légende. Mai Nuong y rencontra le beau hoang Tung, alors qu’elle ramassait des champignons et que lui chassait. Ils tombaient amoureux et demandèrent à leurs parents la permission de se marier. Hélas en 1788, les Chinois menaçaient d’envahir le pays et l’empereur Quang Trung ayant procédé à la mobilisation générale, Hoang Tung partit se battre sans pouvoir prévenir sa promise. Sans nouvelles de lui et persuadée qu’il ne l’aimait plus, Mai Nuong fit porter chez lui un petit mot lui donnant un ultime rendez-vous au bord du lac. Comme il ne venait pas, elle se jeta de désespoir dans les eaux d’où l’on entend encore, les jours de vent, ses soupirs.

Chutes de Prenn

C’est peut-être la plus grande et la plus belle cascade de toute la région. Son altitude (1 124m) en fait un oasis de fraîcheur. L’eau se précipite dans le vide pour retomber de 15 m sur une sorte de plate- forme rocheuse. Un sentier permet de passer dernière le rideau d’eau, offrant une vue imprenable sur ce joli site naturel et le plan d’eau en aval, souvent envahi par des bateaux à voiles. Des stands proposent des boissons fraîches. Le parc entourant ces chutes a été inauguré en 1959 par la reine de Thaïlande. L’entrée se trouve près du Prenn Restaurant, à 13 Km de Dalat en direction de Phan Rang.

Village Lat

Les neufs hameaux qui constituent le village Lat (6 000 habitants), dont le nom se prononce ‘’lak’’, s’étendent à 12 km de Dalat, au pied des monts Lang Bian. Cinq d’entre eux abritent des membres de l’ethnie Lat. Les autres sont habités par des Chill, des Ma et des Koho, parlant tous les dialectes différents. Les habitants vivent très chichement de la culture du riz, du café, du haricot noir et de la patate douce. Ils disposent de 300 hectares de terre, qui ne fournissent qu’une seule récolte de riz par an. Beaucoup d’entre eux, poussés par la misère, en sont réduits du charbon de bois, tâche pénible souvent réservée aux Montagnards.

LE NORD DU VIETNAM LE CENTRE DU VIETNAM LE SUD DU VIETNAM
La baie d'Halong Phong Nha - Ke Bang HCM ville (Sai Gon)
Le marché de Bac Ha La ville impériale de Hue La région du Delta du Mekong
La province Bac Ninh Da Nang - Tourane Le marché de Cai Be
Dien Bien Phu La vieille ville de Hoi An L'ile de Phu Quoc
La province Ha Giang Le site de My Son Les tunels de Cu Chi
Le plateau calcaire Dong Van Nha Trang Tay Ninh
Le lac Ba Be Da Lat Mui Ne - Phan Thiet
La baie d'halong terestre Hauts plateaux  
Le parc national de Cuc Phuong    
La province Lao Cai    
La province Mai Chau    
La province de Cao Bang    
Thac Ba    
Sa Pa    
La province Hai Phong    
Hanoi