voyage au vietnam en famille 2017
Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Les marchés montagnards au nord du Vietnam

Les marchés ethniques sont un trait très caractéristique et intéressant des ethnies dans le grand nord du Vietnam. Ils vous apporteront des moments inoubliables. Point de rencontre de nombreuses minorités ethniques, les marchés offrent l’opportunité d’admirer les costumes traditionnels de plusieurs ethnies, de découvrir des paysages somptueux et des mystères cachées des régions reculées et surtout de découvrir la vie authentique des habitants locaux.
Aller aux marchés montagnards, nous avons encore le plaisir de déguster les célèbres spécialités de chaque région. Les marchés des ethnies de Tay, Nung dans les provinces de Lang Son, Cao Bang sont connus pour les canards, les petits porcs laqués, les marchés dans la province de Ha Giang ne peuvent pas manquer le « thang co » de l’ethnie H’mong (soupe de viande de cheval, un plat roboratif traditionnel). 
Les marchés dans les provinces de Lang Son et Cao Bang sont aussi un endroit de spectacle de la musique traditionnelle : les chansons  « sli », « luon » entre les garçons et les filles peuvent durer plusieurs heures ou jusqu’à la fin de la session des marchés. 
Arriver dans les marchés montagnards de Ha Giang, en plus des couleurs colorés de belles robes, vous pouvez également admirer les courses de chevaux, les hommes de H’mong jouent à la flûte « khen » et dansent dans les marchés. 
L’alcool de maïs et de prune à Bac Ha est célèbre pour sa saveur. Visiter Bac Ha au printemps, vous êtes surpris de la beauté de la floraison des pruniers dans les villages à Bac Ha. 
Les marchés de montagnes se trouvent dans le nord du Vietnam gardant toujours les caractéristiques des ethnies minoritaires. Les touristes les visitant ne peuvent pas certainement oublier l’ambiance animée du marché et la chaleur des habitants, les costumes riches en couleurs des minorités ethniques, la beauté naturelle des sourires des filles, le doux son du syrinx des jeunes hommes appelant leur amoureux, l’air pur et frais, la gastronomie typique, etc. Les marchés colorés ethniques sont sans doute des destinations à ne pas rater pour tout le monde lors de leur voyage au Vietnam .
1.Découverte du marché de Can Cau
Ce marché se trouve dans la vallée pittoresque, à 100 km de la ville de Lao Cai et à environ 30km au nord de Bac Ha. Étant un marché des ethnies minoritaires où les caractéristiques typiques des minorités cachent dans les régions montagneuses au nord – ouest du Vietnam.
Les voyageurs sont passionnés par les rizières en terrasse qui vous donnent un panorama surprenant et les champs dorés, le calme dans le cœur et l’image magnifique de la nature ici.
Après être impressionnés par la belle image des cultures en terrasse, vous serez tombés amoureux du charme de ce marché vraiment coloré et déjà grouillant d'activité. Une image est très différente avec les marchés à la montage, c’est également lieu où la beauté typique des minorités au nord du Vietnam conserve encoreau fil du temps.
Ensuite, les habitants des villages se rassemblent pour faire vendre produits agricoles et acheter les nécessaires comme l’alcool de maïs traditionnel, des cochons, des buffles, ou même des chiens, des fruits, des légumes, des herbes médicinales, des tissus, des vêtements, des animaux - buffles, poulets, des outils, etc... C'est aussi le temps pour eux de discuter et d'échanger les marchandises.
De plus, vous auriez la chance de regarder les garçons et les filles dans les coutumes colorés traditionnels. Ils assistent au marché avec l'espoir de trouver les amants. 
Le marché se déroule tous les samedis et plusieurs minorités ethniques y arrivent comme Dzao noir, Phu La, Tay, Nung, Giay... dont l'ethnie des H'Mong fleuris est la plus représentée avec ses femmes au beau visage et portant de larges jupes plissées et des châles assortis. Chaque ethnie minoritaire vietnamienne a créé, au fil du temps, ses propres tenues porteuses de leur identité. Les femmes H’Mong et Dzao, par exemple, arborent des costumes sophistiqués associant un tissage recherché, des perles et des pièces en argent. 
Par ailleurs, vous ne pourriez pas m'empêcher de profiter de la cuisine traditionnelle ici: leparfumde la viande bouillie grasse, celui de la cardamome ainsi que le parfum du vin de maïs… 
2.Rencontre des Hmong fleurs dans le marché de Bac Ha
Ce marché se déroule tous les dimanches matins et il est célèbre pour son originalité et son authenticitéet est vraiment un trésor à découvrir.
Situé à 76km de la ville de Lao Cai, la région de Bac Ha est connue par le marché hebdomadaire de Bac Ha, où se passent la plupart des échanges, des transactions et aussi des rencontres des habitants locaux. Ces derniers viennent des ethnies comme Dao, Tay, Thaï, Hmong dont Hmong vert, Hmong noir, Hmong rouge, Hmong blanc et Hmong fleur. C’est pourquoi, cette destination a vraiment attiré de nombreux touristes chaque année malgré des difficultés topographiques et climatiques.
Le marché de Bac Ha garde toujours sa couleur traditionnelle même si elle est récemment reorganisée. On peut y trouver tous les types de marchandises tels que produit de ménage, accessoires, tissu et vêtement fait à la main, bêtes, cheval, etc. qui sont séparément classés. Beaucoup de commerçants des villages alentours qui viennent pour faire des échanges se réunissent ici. 
Les femmes s’habillant leurs robes traditionnelles colorées, portant des grands bijoux en argent, vendent des bottes de piment séché, de légume, de tissus… Les hommes, cependant, se rencontrent dans la zone du marché du cheval, du buffle ou bien autour d’une marmite de « thang co » et des verres d'alcool de riz ou de maïs, considérés comme les spécialités à ne pas manquer des minorités ethniques au Nord du Vietnam. Les hommes de H’mong boivent souvent de l’alcool avec leurs amis et si ils sont ivres, leurs femmes vont les aider à monter sur le cheval pour rentrer à la maison. Les femmes doivent attendre jusqu’à ce que la réunion des hommes se termine. C’est l’une des traditions de l’ethnie H’mong.
Les touristes sont toujours attirés non seulement par des centaines de stands de tissu, de vêtements ethniques traditionnels, d’accessoire fait à la main, de tableau brodé,… mais aussi par la gastronomie typique de la région. Pour les photographes en particulier, ce spectacle étant à la fois simple et vivant, unique et extraordinaire répond parfaitement leur souhait.
3.Marché de SínChéng
Ce marché se tient à mercredi et se situe à environ 1h30 de Bac Ha. C’est un petit marché très préservé, très peu touristique, accessible depuis Bac Ha.
Sin Cheng se trouve encore 25 km plus loins de Can Cau. La dimension de marché Sin Cheng est équivalente au marché Bac Ha et Can Cau. Mais le marché Sin Cheng n’est pas beaucoup de touristes. Ce sont les destinations parfaites pour un voyage au Vietnam.
4.Marché de Coc Ly 
Coc Ly se trouve sur la route 70 km entre Lao Cai et Bac Ha et le marché de Coc Ly est un marché hors des sentiers battus parmi la forêt verte et fabuleuse, sur une rive de la rivière Chay...Les paysages sont fabuleux avec des cascades partout au milieu de forêtsluxuriantes. Ce marché est plus petit que Bac Ha et Can Cau mais non moins intéressant.
En fait, Coc Ly est un petit marché haut en couleurs, réputé pour le commerce de buffles et de chevauxet il se réunit le mardi. Les touristes s’y retrouvent de nombreuses minorités notamment les Hmongs fleurs aux costumes impressionnants. Ce marché vaut aussi le détour pour sa situation géographique magnifique, au bord de la rivière Chay. Visitant le marché Coc Ly, les touristes peuvent faire de la balade en bateau sur la rivière et la visite d’une grotte. 
5.Marché de Sapa 
Le marché a lieu tous les jours de la semaine, mais est plus animé en week-end. 
Au grand marché de Sapa, la partie alimentaire est au rez-de-chaussée et les stands de vêtements et de tissus vietnamiens à l'étage. À côté, un autre bâtiment est réservé aux minorités ethniques. La plupart des ethnies de la région viennent y vendre leurs produits et surtout les Hmong Noirs, majoritaires. Le marché est ouvert toute la semaine mais il est fermé le samedi soir, contrairement à ce que l'on peut lire parfois. 
6.Marché de l'amour à Sapa. 
Ce marché a fait revivre les rites de rendez-vous entre amoureux des ethnies Dzao et H’Mong. Il était auparavant une activité culturelle originale ayant lieu tous les samedis soirs en ces terres. Un jour par an, les minorités ethniques qui vivent dans les montagnes du nord au Vietnam se rassemblent pour chanter, danser, faire la cour et plus, si affinités. On y trouve des jeunes, des vieux, des parents, des hommes et des femmes mariés, des célibataires en quête d'aventure ou de liaison durable, et tous ceux que l'endogamie stricte en vigueur chez les différentes ethnies a séparés : l'amour y est libre, totalement, sans mensonge ni tabou, le temps de l'équinoxe de printemps.
7.Marché hebdomadaire de Lung Khau Nhin 
Le marché Lung Khau Nhin se déroule tous les jeudis. C’est un petit marché qui se cache dans les montagnes et les forêts au nord du Vietnam, à environ 10 km de la frontière avec la Chine, à 65 km de Lao Cai, 2 heures de route; à 102 km de Sapa, 3 heures de route.
Bien que n'étant pas grand ou célèbre comme le marché de Can Cau du dimanche ou bien marche  de Bac Ha, il est un endroit pour les achats normaux qui joue un rôle important dans la vie spirituelle des peuples ethniques locales comme Hmong Bariolé, Dzao Noir, Dzay, et en particulier à ceux qui viennent de très petits groupes ethniques tels que Pa Zi, Zi Tou, Tou Lao qui vivent dans des petits villages isolés autour de Sapa, viennent pour rencontrer et communiquer.
8.Marché hebdomadaire de Muong Khuong
Étant un grand marché avec une grande diversité de groupes ethniques : Hmong, Dao, Nung, et il y a aussi des marchands d’autres groupes ethniques venus de Chine pour vendre leurs produits et ce marché a lieu le dimanche.
À noter plusieurs femmes de l’ethnie Pa Zi vendent de l’encens traditionnel fabriqué avec l’écorce et la résine d’arbres parfumés.
A Muong Khuong, goûter la variété de riz local dit “San Kou”, son léger parfum de noisette un peu sucré vous charmera sûrement.
9.Marché Hoang Su Phi – Ha Giang
Le matin, route en direction du bourg du district de Hoang Su Phi (25 km de Ha Giang – 45mn de route) pour assister au marché hebdomadaire, le plus grand et plus animé de la région. 
Ce marché a lieu tous les dimanches martins où plusieurs marchandises sont vendues surtout les épices spéciales dans cette région comme le poivre ou la cardamome. Le quartier de la vente de l’alcool sur le marché Hoang Su Phi est différent que les autres marchés parce que les vendeurs et les acheteurs ici sont toujours des femmes.
Vous allez y rencontrer plusieurs ethnies Mong, Dzao, Tay, Nung et La Chi qui viennent de leurs villages sur la chaîne de montagnes de Tay Con Linh. Ils vont au marché non seulement d’échanger leurs produits, mais aussi de se rencontrer et discuter avec les autres. Par conséquent, le marché de Hoang Su Phi conserve encore de nombreuses caractéristiques culturelles uniques d’un marché traditionnel dans les zones montagneuses.
De plus, les touristes ont de la chance de traverser de magnifiques rizières en terrasses et des villages des Yao rouges et Yao à tunique longue et de rencontrer des habitants locaux aux habits traditionnels. Découverte de la culture du thé vert dans la région ainsi que leur technique de séchage de théest une des activités auxquelles les touristes s’intéressent.
10.Marché de Muong Hum
C’est le plus grand marché de cardamome de la région. Il y a des ethnies présentes : Giay, Dzao, Hmong Blanc et Hani. Il se déroule tous les dimanches à partir de 6h jusqu'à 13h.
Ce marché était déjà connu sous l’époque coloniale française comme le lieu de rencontre des ethnies montagnardes. Les habitants des terres hautes comme les Hmong et les Dzao viennent vendre leurs productions typique comme la cardamome et d’autres épices et plantes de montagne.
De passage à Muong Hum, il faut goûter à l’alcool de paddy (riz non décortiqué) du village dao de San Lung. Son parfum de fruits et sa douceur l’on rendu célèbre au-delà de la province de Lào Cai.
11.Marché hebdomadaire de Pha Long
Ce marché se trouve à environ 95 kmde Sa Pa et à 68km de Lao Cai.
Le marché se trouve à quelques kilomètres de la frontière chinoise, au sommet d'une colline au milieu des rizières en terrasse,des forêts luxuriantes et des plantations de pins. Il est très rural et rarement visité par les touristes. 
Chaque samedi matin, les populations locales de Hmong, Dzao, Dzay, Pa Zi, Zi et Tu Tu Lao, les 3 petites branches du groupe Bo Y avec seulement quelques milliers d'habitants qui vivent dans les villages au long de la frontière vietnamo – chinoise.
Participer au marché, il est assez facile d'apercevoir que beaucoup de personnes au marché se connaissent bien parce que la population de la région n'est pas nombreuse et les relations entre eux sont fortement maintenue. Le marché termine vers midi et c'est une expérience formidable de suivre quelques – unes locale à leur village à proximité pour des découvertes intéressantes de la culture locale et de la mode de vie.

Les marchés ethniques sont une spécificité intéressante des ethnies dans le grand nord du Vietnam. Ils vous feront vivre des moments inoubliables. C'est le point de rencontre de nombreuses minorités ethniques. Les marchés offrent l’opportunité d’admirer les costumes traditionnels de plusieurs ethnies, de découvrir des paysages somptueux et des mystères cachées des régions reculées et surtout de découvrir la vie authentique des habitants locaux.

Aller aux marchés montagnards, c'est avoir le plaisir de déguster les célèbres spécialités de chaque région. Les marchés des ethnies de Tay, Nung dans les provinces de Lang Son, Cao Bang sont connus pour les canards et les petits porcs laqués. Les marchés dans la province de Ha Giang ne peuvent pas manquer le « thang co » de l’ethnie H’mong (soupe de viande de cheval, un plat roboratif traditionnel). 

Les marchés dans les provinces de Lang Son et Cao Bang sont aussi un endroit de spectacle de la musique traditionnelle : les chansons  « sli », « luon » entre les garçons et les filles peuvent durer plusieurs heures, jusqu’à la fin de la session des marchés. 

Arriver dans les marchés montagnards de Ha Giang, en plus des couleurs colorés de belles robes, vous pouvez également admirer les courses de chevaux ainsi que les hommes de la minorité H’mong jouant à la flûte « khen » et dansant dans les marchés.

L’alcool de maïs et de prune à Bac Ha est célèbre pour sa saveur. Le mieux est de visiter Bac Ha au printemps, vous êtes surpris de la beauté de la floraison des pruniers dans les villages à Bac Ha. 

Les marchés montagnards se trouvent dans le nord du Vietnam, gardant toujours les caractéristiques des ethnies minoritaires. Les touristes les visitant ne peuvent oublier l’ambiance animée du marché, la chaleur des habitants, les costumes riches en couleurs des minorités ethniques, la beauté naturelle des sourires des filles, le doux son du syrinx des jeunes hommes appelant leur amoureuses, l’air pur et frais, la gastronomie typique, etc. Les marchés colorés ethniques sont sans doute des destinations à ne rater sous aucun prétexte pour tout le monde lors de leur voyage au Vietnam .

1. Découverte du marché de Can Cau

Ce marché se trouve dans une vallée pittoresque, à 100 km de la ville de Lao Cai et à environ 30km au nord de Bac Ha. Étant un marché des ethnies minoritaires où l'on voit les caractéristiques typiques des minorités qui se cachent dans les régions montagneuses au nord – ouest du Vietnam.

Les voyageurs sont passionnés par les rizières en terrasse qui vous donnent un panorama surprenant, les champs dorés, le calme dans le cœur et l’image magnifique de sa nature.

Après être impressionnés par la belle image des cultures en terrasse, vous tomberez amoureux du charme de ce marché vraiment coloré et déjà grouillant d'activité. C'est une image très différente des marchés à la montage, c’est également lieu où la beauté typique des minorités au nord du Vietnam se conserve encore au fil du temps.

Ensuite, les habitants des villages se rassemblent pour faire vendre produits agricoles et acheter les nécessaires comme l’alcool de maïs traditionnel, des cochons, des buffles ou même des chiens, des fruits, des légumes, des herbes médicinales, des tissus, des vêtements, des outils, etc... C'est aussi le temps pour eux de discuter et d'échanger les marchandises.

De plus, vous auriez la chance de regarder les garçons et les filles dans les coutumes colorés traditionnels. Ils assistent au marché avec l'espoir de trouver les amants. 

Le marché se déroule tous les samedis et plusieurs minorités ethniques y arrivent comme Dzao noir, Phu La, Tay, Nung, Giay... dont l'ethnie des H'Mong fleuris est la plus représentée avec ses femmes au beau visage portant de larges jupes plissées et des châles assortis. Chaque ethnie minoritaire vietnamienne a créé, au fil du temps, ses propres tenues porteuses de leur identité. Les femmes H’Mong et Dzao, par exemple, arborent des costumes sophistiqués associant un tissage recherché, des perles et des pièces en argent. Par ailleurs, vous ne pourrez pas paaer outre la cuisine traditionnelle : le parfum de la viande bouillie grasse, celui de la cardamome ainsi que le parfum d'alcool de riz sont autant d'invitations de manger un bon repas.

2. Rencontre des Hmong fleurs dans le marché de Bac Ha

Ce marché se déroule tous les dimanches matins et il est célèbre pour son originalité et son authenticité, c'est vraiment un trésor à découvrir.

Situé à 76km de la ville de Lao Cai, la région de Bac Ha est connue pour le marché hebdomadaire de Bac Ha, où se passent la plupart des échanges, des transactions et aussi des rencontres des habitants locaux. Ces derniers viennent des ethnies comme Dao, Tay, Thaï, Hmong dont Hmong vert, Hmong noir, Hmong rouge, Hmong blanc et Hmong fleur. C’est pourquoi, cette destination a vraiment attiré de nombreux touristes chaque année malgré des difficultés topographiques et climatiques.

Le marché de Bac Ha garde toujours sa couleur traditionnelle même si elle a récemment changé un peu. On peut y trouver tous les types de marchandises tels que les produits de ménage, des tissu et vêtement fait à la main, des animaux tel des cheval etc... qui sont séparément classés. Beaucoup de commerçants des villages alentours viennent ici pour faire des échanges.

Les femmes s’habillent de leurs robes traditionnelles colorées et portent des grands bijoux en argent. Elles vendent des bottes de piment séché, des légume, des tissu. Les hommes cependant, se rencontrent dans la zone du marché du cheval, du buffle ou bien autour d’une marmite de « thang co » avec des verres d'alcool de riz ou de maïs, considérés comme les spécialités à ne pas manquer des minorités ethniques au Nord du Vietnam. Les hommes de H’mong boivent souvent de l’alcool avec leurs amis et si ils sont ivres, leurs femmes vont les aider à monter sur le cheval pour rentrer à la maison. Les femmes doivent attendre jusqu’à ce que la réunion des hommes se termine. C’est l’une des traditions de l’ethnie H’mong.

Les touristes sont toujours attirés non seulement par des centaines de stands de tissu, de vêtements ethniques traditionnels, d’accessoire fait à la main, de tableau brodé,… mais aussi par la gastronomie typique de la région. Pour les photographes en particulier, ce spectacle étant à la fois simple et vivant, unique et extraordinaire répond parfaitement leur souhait.

3. Marché de SínChéng

Ce marché se tient à mercredi et se situe à environ 1h30 de Bac Ha. C’est un petit marché très préservé, très peu touristique, accessible depuis Bac Ha.

Sin Cheng se trouve encore 25 km plus loins de Can Cau. La dimension de marché Sin Cheng est équivalente au marché Bac Ha et Can Cau. Mais le marché Sin Cheng n’est pas beaucoup de touristes. Ce sont les destinations parfaites pour un voyage au Vietnam.

4. Marché de Coc Ly

Coc Ly se trouve sur la route 70 km entre Lao Cai et Bac Ha. C'est un marché hors des sentiers battus parmi la forêt verte et fabuleuse, sur une rive de la rivière Chay. Les paysages sont fabuleux avec des cascades partout au milieu d' une jungle luxuriante. Ce marché est plus petit que Bac Ha et Can Cau mais non moins intéressant.

En fait, Coc Ly est un petit marché haut en couleurs, réputé pour le commerce de buffles et de chevaux. Il se réunit le mardi. Les touristes y trouvent de nombreuses minorités notamment les Hmongs aux costumes impressionnants. Ce marché vaut aussi le détour pour sa situation géographique magnifique, au bord de la rivière Chay. En visitant le marché Coc Ly, les touristes peuvent faire de la balade en bateau sur la rivière et la visite d’une grotte. 

5. Marché de Sapa 

Le marché a lieu tous les jours de la semaine, mais est plus animé en week-end. 

Au grand marché de Sapa, la partie alimentaire est au rez-de-chaussée et les stands de vêtements et de tissus vietnamiens à l'étage. À côté, un autre bâtiment est réservé aux minorités ethniques. La plupart des ethnies de la région viennent y vendre leurs produits et surtout les Hmong Noirs, majoritaires. Le marché est ouvert toute la semaine mais il est fermé le samedi soir, contrairement à ce que l'on peut lire parfois. 

6. Marché de l'amour à Sapa. 

Ce marché a fait revivre les rites de rendez-vous entre amoureux des ethnies Dzao et H’Mong. Il était auparavant une activité culturelle originale ayant lieu tous les samedis soirs en ces terres. Un jour par an, les minorités ethniques qui vivent dans les montagnes du nord au Vietnam se rassemblent pour chanter, danser, faire la cour et plus, si affinités. On y trouve des jeunes, des vieux, des parents, des hommes et des femmes mariés, des célibataires en quête d'aventure ou de liaison durable, et tous ceux que l'endogamie stricte en vigueur chez les différentes ethnies a séparés : l'amour y est libre, totalement, sans mensonge ni tabou, le temps de l'équinoxe de printemps.

7. Marché hebdomadaire de Lung Khau Nhin 

Le marché Lung Khau Nhin se déroule tous les jeudis. C’est un petit marché qui se cache dans les montagnes et les forêts au nord du Vietnam, à environ 10 km de la frontière avec la Chine, à 65 km de Lao Cai, 2 heures de route; à 102 km de Sapa, 3 heures de route.

Bien que n'étant pas grand ou célèbre comme le marché de Can Cau du dimanche ou bien marche  de Bac Ha, il est un endroit pour les achats normaux qui joue un rôle important dans la vie spirituelle des peuples ethniques locales : Hmong Bariolé, Dzao Noir, Dzay, et en particulier à ceux qui viennent de très petits groupes ethniques tels que Pa Zi, Zi Tou, Tou Lao qui vivent dans des petits villages isolés autour de Sapa, viennent pour se rencontrer et communiquer.

8. Marché hebdomadaire de Muong Khuong

C'est un grand marché avec une grande diversité de groupes ethniques : Hmong, Dao, Nung. Il y a aussi des marchands de d’autres groupes ethniques venus de Chine pour vendre leurs produits. Ce marché a lieu le dimanche.

À noter plusieurs femmes de l’ethnie Pa Zi vendent de l’encens traditionnel fabriqué avec l’écorce et la résine d’arbres parfumés.

A Muong Khuong, goûter la variété de riz local dit “San Kou”, son léger parfum de noisette un peu sucré vous charmera sûrement.

9. Marché Hoang Su Phi – Ha Giang

Le matin, prenez la route en direction du bourg du district de Hoang Su Phi (25 km de Ha Giang – 45mn de route) pour assister au marché hebdomadaire, le plus grand et plus animé de la région. 

Ce marché a lieu tous les dimanches martins où plusieurs marchandises sont vendues surtout les épices comme le poivre ou la cardamome. Le quartier de la vente de l’alcool sur le marché Hoang Su Phi est différent que les autres marchés parce que les vendeurs et les acheteurs ici sont toujours des femmes.

Vous allez y rencontrer plusieurs ethnies Mong, Dzao, Tay, Nung et La Chi qui viennent de leurs villages sur la chaîne de montagnes de Tay Con Linh. Ils vont au marché non seulement pour échanger leurs produits, mais aussi de se rencontrer et discuter avec les autres. Par conséquent, le marché de Hoang Su Phi conserve encore de nombreuses caractéristiques culturelles uniques d’un marché traditionnel dans les zones montagneuses.

De plus, les touristes ont de la chance de traverser de magnifiques rizières en terrasses et des villages des Yao rouges et Yao à tunique longue et de rencontrer des habitants locaux aux habits traditionnels. Découverte de la culture du thé vert dans la région ainsi que leur technique de séchage de thé est une des activités auxquelles les touristes s’intéressent.

10. Marché de Muong Hum

C’est le plus grand marché de cardamome de la région. Il y a des ethnies présentes : Giay, Dzao, Hmong Blanc et Hani. Il se déroule tous les dimanches à partir de 6h jusqu'à 13h.

Ce marché était déjà connu sous l’époque coloniale française comme le lieu de rencontre des ethnies montagnardes. Les habitants des terres hautes comme les Hmong et les Dzao viennent vendre leurs productions typique comme la cardamome et d’autres épices et plantes de montagne.

De passage à Muong Hum, il faut goûter à l’alcool de paddy (riz non décortiqué) du village dao de San Lung. Son parfum de fruits et sa douceur l’on rendu célèbre au-delà de la province de Lào Cai.

11. Marché hebdomadaire de Pha Long

Ce marché se trouve à environ 95 km de Sa Pa et à 68km de Lao Cai.

Le marché se trouve à quelques kilomètres de la frontière chinoise, au sommet d'une colline au milieu des rizières en terrasse,des forêts luxuriantes et des plantations de pins. Il est très rural et rarement visité par les touristes. 

Chaque samedi matin, les populations locales de Hmong, Dzao, Dzay, Pa Zi, Zi et Tu Tu Lao, les 3 petites branches du groupe Bo Y avec seulement quelques milliers d'habitants qui vivent dans les villages au long de la frontière vietnamo – chinoise.

Il est assez facile de s'apercevoir que beaucoup de personnes au marché se connaissent bien parce que la population de la région n'est pas nombreuse et les relations entre eux sont donc fortes. Le marché se termine vers midi et c'est une expérience formidable de suivre quelques populations locale à leur village à proximité pour des découvertes intéressantes de la culture locale et de leur mode de vie.