Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Luong Namtha

Luang Namtha, située à l'extrême nord du pays, jouxte le Myanmar (Birmanie) et la Chine, les deux provinces de Bokéo et Oudomxai. Véritable mosaïque ethnique, elle regroupe 39 groupes dont les Khamu, Akha, Hmong, Yao ou Mien, Tai Lue, Tai Neua, Tai Dam etc... La province abrite le Parc National de Conservation de la Biodiversité de Nam Ha (NPA), listé Patrimoine naturel de l'Asean. De nombreuses espèces rares de la faune et de la flore vivent dans cet immense zone qui s'étend sur 222 400 hectares. Le parc national offre de nombreuses possibilités de trek de un à trois jours. Il est facile d'organiser un parcours avec les "éco-guides" de la région.

C'est une région montagneuse qui possède de nombreux temples anciens. Malheureusement, beaucoup ont été abîmés pendant la guerre. La capitale du même nom, Luang Namtha se présente comme un gros village construit autour d'une avenue rectiligne. A sa périphérie se trouve de nombreux villages peuplés par les minorités ethniques. La province se découpe en 5 districts dont Muang Sing, Vieng Phoukha et Botène pour les plus connues.

Centres d'intérêt

Muang Namtha

Le Talat Sao ou marché du matin (Face la gare routière)

Ce marché se tient tous les matins de 5h à 8h ; des marchands y vendent entre autres curiosités des chauves-souris frugivores.

That Phoum Pouk

Il est situé sur une colline, près de Ban Nam Ngaen et domine la vallée. Le stupa construit en 1628 a été détruit lors d'un bombardement américain en 1966. Les ruines ont été conservées auprès du nouveau stupa, érigé en 2003. Le stupa était le point de démarcation entre les royaumes du Lanna (Chiang Mai) et du Lane Xang (Luang Prabang).

Le Musée de Luang Namtha

Artisanat local et ethnique avec notamment des collections de vêtements, d'ustensiles traditionnels et d'objets de culte. Des tambours de bronze Khamu.

Muang Sing

Jolie petite ville située à deux heures de route de Luang Namtha dont l'architecture reflète les influences chinoise, birmane, française et Tai Lue. Muang Sing fut l'avant poste du royaume des Sip Song Phanna (Yunnan) et marqué par le passage de l'ancienne "route de Chine". La ville est une véritable mosaïque culturelle où se croisent de nombreuse ethnies dont les Ikko, Lolo, Lanten, Tai Dam, Tai Lue, Hmong.

La communauté Tai Lue la plus importante est bouddhiste et a construit plus d'une vingtaine de vats dans et autour de Muang Sing. Le plus important est le Vat Luang sur la rue principale.

That Xieng Tung

La date de construction en est inconnue. Il est néanmoins le monument religieux le plus important de la région et la légende dit qu'il abriterait la pomme d'Adam du Bouddha. Une grande fête religieuse se déroule tous les ans lors de la pleine lune du 12éme mois (novembre) et réunit les communautés bouddhistes de la région élargie aux Tai Lue de Chine, du Myanmar et de la Thaïlande.

Les chutes de Nam Keo

Elles se trouvent deux kilomètres plus loin du That Xieng Tung.

C'est le lieu l'ancienne garnison française qui date de l'époque coloniale française. Elle abritait des troupes marocaines et sénégalaises. Un projet de restauration est en cours, la garnison devrait accueillir une collection d'objet Muang Sing datant de l'époque coloniale.

Vieng Phoukha

Vieng Phoukha est en fait un modeste patelin situé sur la nouvelle route reliant la Chine à la Thaïlande, de Botène à Houay Say. La ville est un point de départ idéal pour des trek en forêt. Un service d'éco-guides se trouve au coeur du village. La forêt cache de nombreuses grottes dont l'impressionnante grotte "Tham" Kao Rao, près de Ban Nam Eng.

Botène

Botène est le poste frontière avec la Chine, face à Mengla. C'est aussi depuis novembre 2004 et pour 50 prochaines années ans une zone spéciale de développement; la Golden Boten City project que certains appellent déjà le "Laos Végas" chinois.

ACCES

En avion depuis Vientiane, Houay Say et Luang Prabang.

En bus depuis Houay Say, Muang Say et Botène.

Depuis la Chine, au poste frontière de Botène - Mengla (Chine).

Depuis la Thaïlande, via Houey Say (Chiang Khong, Thaïlande). La nouvelle route est excellente et le trajet ne dure que deux heures jusqu'à Luang Namtha ville.

Luang Namtha, située à l'extrême nord du pays, jouxte le Myanmar (Birmanie) et la Chine, les de province de Bokéo et Oudomxai. Véritable mosaïque ethnique, elle regroupe 39 groupes dont les Khamu, Akha, Hmong, Yao ou Mien, Tai Lue, Tai Neua, Tai Dam... La province abrite le Parc National de Conservation de la Biodiversité de Nam Ha (NPA) listé Patrimoine naturel de l'Asean. De nombreuses espèces rares de la faune et de la flore vivent dans cet immense zone qui s'étend sur 222 400 hectares. Le parc national offre de nombreuses possibilités de trek de un à trois jours. Il est facile d'organiser un parcours avec les "éco-guides" de la région.
C'est une région montagneuse qui possède de nombreux temples anciens dont malheureusement beaucoup ont été abîmés pendant la guerre. La capitale du même nom, Luang Namtha se présente comme une gros village construit autour d'une avenue rectiligne. A sa périphérie, de nombreux villages peuplés par les minorités ethniques. La province se découpe en 5 districts dont Muang Sing, Vieng Phoukha et Botène pour les plus connues.
 
Centres d'intérêt
 
Muang Namtha
 
Le Talat Sao ou marché du matin (Face la gare routière)
Ce marché se tient tous les matins de 5h à 8h ; des marchands y vendent entre autres curiosités des chauves-souris frugivores...
 
That Phoum Pouk
 
Situé sur une colline, près de Ban Nam Ngaen et dominant la vallée. Le stupa construit en 1628 a été détruit lors d'un bombardement américain en 1966. Les ruines ont été conservées auprès du nouveau stupa, érigé en 2003. Le stupa était le point de démarcation entre les royaumes du Lanna (Chiang Mai) et du Lane Xang (Luang Prabang).
 
Le Musée de Luang Namtha
 
Artisanat local et ethnique dont des collections de vêtements, d'ustensiles traditionnels et d'objets de culte. Des tambours de bronze Khamu.
 
Muang Sing
 
Jolie petite ville située à deux heures de route de Luang Namtha dont l'architecture reflète les influences chinoise, birmane, française et Tai Lue. Muang Sing fut l'avant poste du royaume des Sip Song Phanna (Yunnan) et marqué par le passage de l'ancienne "route de Chine". La ville est une véritable mosaïque culturelle où se croisent de nombreuse ethnies dont les Ikko, Lolo, Lanten, Tai Dam, Tai Lue, Hmong.
La communauté Tai Lue, la plus importante, est bouddhiste et a construit plus d'une vingtaine de vats dans et autour de Muang Sing. Le plus important est le Vat Luang, sur la rue principale.
 
That Xieng Tung
 
La date de construction en est inconnue. Il est néanmoins le monument religieux le plus important de la région et la légende dit qu'il abriterait la pomme d'Adam du Bouddha. Une grande fête religieuse se déroule tous les ans, lors de la pleine lune du 12éme mois (novembre), et réunit les communautés bouddhistes de la région élargie aux Tai Lue de Chine, du Myanmar et de la Thaïlande.
 
Les chutes de Nam Keo
 
A deux kilomètres du That Xieng Tung.
 
L'ancienne garnison française
Elle date de l'époque coloniale française, elle abritait des troupes marocaines et sénégalaises. Un projet de restauration est en cours, la garnison devrait accueillir une collection d'objet Muang Sing datant de l'époque coloniale.
 
Vieng Phoukha
 
Vieng Phoukha est en fait un modeste patelin situé sur la nouvelle route reliant la Chine à la Thaïlande, de Botène à Houay Say. La ville est un point de départ idéal pour des trek en forêt. Un service d'éco-guides se trouve au coeur du village. La forêt cache de nombreuses grottes dont l'impressionnante grotte "Tham" Kao Rao, près de Ban Nam Eng.
 
Botène
 
Botène est le poste frontière avec la Chine, face à Mengla. C'est aussi depuis novembre 2004 et pour 50 ans, une zone spéciale de développement, la Golden Boten City project que certains appellent déjà le Laos Végas chinois.
 
ACCES
 
En avion depuis Vientiane, Houay Say et Luang Prabang.
En bus depuis Houay Say, Muang Say et Botène.
Depuis la Chine, au poste frontière de Botène - Mengla (Chine).
Depuis la Thaïlande, via Houey Say (Chiang Khong, Thaïlande). La nouvelle route est excellente et le trajet ne dure que deux heures jusqu'à Luang Namtha ville.