Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

My Tho

Ce point d'entrée traditionnel du delta du Mékong se trouve à 70 km de Saigon. La ville porte le nom de la rivière My Tho, qui signifie beaux (Mỹ) et roseaux (Tho). La ville a été créée en 1680 par les chinois qui fuyaient Taïwan. On y trouve encore aujourd'hui des descendants de ces réfugiers. Au 19ème, c'est pour la prospérité de la ville que des migrants chinois sont venus depuis la région de Guangdong.  

La ville fut prise en avril 1861 par les français. Cet événement a été considéré comme une étape décisive dans l'établissement de la domination française au Vietnam. 

En 1881, la ville devient le terminus de la première ligne ferroviaire du Vietnam, qui la reliait à Saigon. 

Vous pourrez également y découvrir le marché central, qui est un point de jonction pour beaucoup de maraîchers de la région avec des couleurs très vives et des odeurs. On trouve aussi la pagode de Vin Trang, qui fut construite au 19ème siècle. Aujourd'hui, elle reçoit des orphelins démunis. Egalement la cathédrale de l'Immaculée Conception qui représente le culte catholique et qui fut érigée en 1960. En effet, la région de My Tho a été évangélisée dès le 17ème siècle. 

Sur l'île du dragon et l'île Con Tan Long, on trouve des plantations de longaniers. Quant à L'îlot Thoi Son, c'est un petit coin de villégiature perdu dans les plantations de pruniers, de manguiers et de jardins de bonzaï. La balade de ces lieux uniques se font en bateau.

La ferme aux serpents est réservé à ceux qui n'en n'ont pas la phobie ! Elle est située à 12 km de My Tho. Vous pourrez visiter ce centre d'élevage de cobras et de pythons, destinées à l'alimentation, à la maroquinerie ou à la production de produits antiviraux. D'autres animaux moins effrayant y sont également présent comme les tortues, crocodiles, singes et oiseaux.

Ce point d'entrée traditionnel du delta du Mékong se trouve à 70 km de Saigon. La ville porte le nom de la rivière My Tho, qui signifie beaux (Mỹ) et roseaux (Tho). La ville a été créée en 1680 par les chinois qui fuyaient Taïwan, on y trouve encore aujourd'hui des descendants de ces réfugiers. Au 19ème c'est pour la prospérité de la ville que des migrants chinois sont de venus depuis la région de Guangdong.  
La ville fut prise en avril 1861 par les français. Cet événement a été considéré comme une étape décisive dans l'établissement de la domination française au Vietnam. 
En 1881, la ville devient le terminus de la première ligne ferroviaire du Vietnam, qui la reliait à Saigon. 
Vous pourrez également y découvrir le marché central qui est un point de jonction pour beaucoup de maraîchers de la région avec des couleurs très vives et des odeurs. On trouve la pagode de Vin Trang, qui fut construite au 19ème siècle, aujourd'hui elle reçoit des orphelins démunis. Le cathédrale de l'Immaculée Conception, qui représente le culte catholique a été érigée en 1960. En effet, la région de My Tho a été évangélisée dès le 17ème siècle. 
Sur l'île du dragon et l'île Con Tan Long on trouve des plantations de longaniers ce qui rend ces îles intéressantes. L'îlot Thoi Son est un petit coin de villégiature, perdu dans les plantations de pruniers, de manguiers et de jardins de bonzaï. La balade de ces lieux uniques se font en bateau.
La ferme aux serpents est réservé à ceux qui n'en n'ont pas la phobie !! Elle est située à 12 km de My Tho. Vous pourrez visiter ce centre d'élevage de cobras et de pythons, destinées à l'alimentation, à la maroquinerie ou à la production de produits antiviraux. D'autres animaux moins effrayant y sont également comme les tortues, crocodiles, singes et oiseaux.