Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Phong Nha – Ke Bang, grotte féerique

La Nature a offert à Quang Binh un superbe patrimoine naturel mondial. C’est le Parc national de Phong Nha - Ke Bàng, unique en termes de géologie, de topographie, de biodiversité et de géomorphologie. Le parc abrite 300 grottes, et celle de Phong Nha est considérée comme l'une des plus belles au monde.

Situé au nord de Hue, le parc national de Phong Nha – Ke Bang est reconnu patrimoine mondial par l’Unesco depuis 2003 car le site « présente un nombre impressionnant de témoignages de l'histoire de la Terre mais il est d’une importance considérable pour améliorer nos connaissances de l'histoire géologique, géomorphique et géochronologique de la région » (l’Unesco).

La beauté de la grotte de Phong Nha est inscrite dans les annales historiques. À la fin du 19e siècle, dans le « Dai Nam Nhat Thong Chi », un ensemble de livres de géographie en caractères chinois compilés par la dynastie des Nguyên, elle était appelée « grotte féerique ».

Cette grotte est située au nord-ouest de la province de Quang Binh, près de la frontière avec le Laos, à 50 km au nord-ouest de la ville de Dông Hoi et à 500 km au sud de Hanoi. Pour y accéder depuis le centre de la commune de Nhon Trach (district de Bô Trach, province de Quang Binh), il faut prendre un bateau et remonter pendant 30 minutes la rivière Son.

À la fin du 19e siècle, l'explorateur français Léopold Michel Cadière a proclamé que la grotte de Phong Nha était « la plus belle de l'Indochine ». En juillet 1924, Barton, un spéléologue britannique, a exploré Phong Nha et déclaré que c'était un endroit magnifique comparable aux grottes les plus célèbres du monde, comme le gouffre de Padirac en France et la Cuevas del Prac en Espagne.

Faisant partie de la plus ancienne région de karst d’Asie (dont la formation remonte à plus de 400 millions d’années), ce vaste paysage karstique offre un complexe de nombreuses grottes spectaculaires et des rivières souterraines s’étendant sur des dizaines de kilomètres. Ce réseau extraordinaire de galeries est actuellement en voie d’exploration.

Le parc de Phong Nha – Ke Bang est par ailleurs recouvert en grande partie de forêts tropicales, dotée d’un haut niveau de biodiversité avec beaucoup d’espèces rares. Des programmes d’écotourisme peuvent être mis en place. C’est aussi dans cette région que vivent les ethnies Chut (comprenant des tribus Sách, Mày, Ruc, Arem) qui comptent les effectifs les plus réduits du pays.

Il s'agit du 5e site touristique et culturel du Vietnam reconnu patrimoine mondial par l'UNESCO, après la Cité impériale de Hue en 1993, la Baie de Ha Long en 1994, l'ancienne cité de Hoi An et le site My Son en 1999.

LE NORD DU VIETNAM LE CENTRE DU VIETNAM LE SUD DU VIETNAM
La baie d'Halong Phong Nha - Ke Bang HCM ville (Sai Gon)
Le marché de Bac Ha La ville impériale de Hue La région du Delta du Mekong
La province Bac Ninh Da Nang - Tourane Le marché de Cai Be
Dien Bien Phu La vieille ville de Hoi An L'ile de Phu Quoc
La province Ha Giang Le site de My Son Les tunels de Cu Chi
Le plateau calcaire Dong Van Nha Trang Tay Ninh
Le lac Ba Be Da Lat Mui Ne - Phan Thiet
La baie d'halong terestre Hauts plateaux  
Le parc national de Cuc Phuong    
La province Lao Cai    
La province Mai Chau    
La province de Cao Bang    
Thac Ba    
Sa Pa    
La province Hai Phong    
Hanoi