Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Tunnels de Cu Chi, un des dix monuments souterrains les plus célèbres du monde

Avec la ville souterraine de Montréal (Canada) et les mines de sel de Wieliczka (Pologne), les tunnels de Cu Chi ont été désignés par le magazine Géographie du monde comme l'un des 10 monuments les plus spectaculaires du monde souterrain.

Les tunnels de Cu Chi, un vestige historique célèbre de la Révolution vietnamienne, sont les systèmes de défense en sous sol de la commune de Phu My Hung, dans le district de Cu Chi, à 70 km au nord-ouest du centre de la ville Ho Chi Minh. Les travaux de construction ont commencé en 1940 pendant la guerre française et c'est devenu le havre de paix pour le Viet Minh. Malgré les travaux souterrains, de nombreux équipements tels que qu'une clinique ont été bâtis pour servir le peuple vietnamien pendant la guerre. Les évents sont disposés dans les broussailles afin de conduire de l'air à l’intérieur. Situés à l'extrémité de la piste Ho Chi Minh, les tunnels de Cu Chi ont une longueur d'environ 200 km.

À l'heure actuelle, ce tunnel est une destination touristique agréable à visiter pour se renseigner sur une période de l'histoire du Vietnam.

 La ville de Cu Chi, qui rassemblaient 80 000 âmes durant la guerre du Viet­nam, est maintenant devenue une ville de 200 000 habitants. Peu de traces subsistent des terribles combats qui s’y déroulèrent, en dehors de son extraordinaire réseau de tunnels qui est le témoin de la détermination et la ténacité des patriotes vietnamiens.

Le tunnel est de 3 à 8 m en sous sol, avec une hauteur suffisante pour qu’une personne puisse marcher dos courbé. La première pièce souterraine qui se trouve à l’entrée du bois possède un puit souterrain de 15m de profondeur pour fournir de l'eau potable très pur à toute la zone du tunnel. Le système de tunnel se compose de trois étages, de la "colonne vertébrale" rayonne une multitude de longues et courtes branches jusqu’à la rivière Saigon. Le premier étage est à 3m sous terre, là où les soldats vietnamiens ont pu éviter l'artillerie et le poids des tanks et des véhicules blindés. Le deuxième étage à 5m au-dessous du rez-de-chaussée peut résister à des petites bombes. Et le dernier étage à 8-10m est très sécurisé. L’entrée et la sortie des tunnels sont bien cachées grâce à un camouflage discret. Au milieu des tunnels souterrains, on découvre des pièces assez larges pour le repos et entreposer les armes, les provisions alimentaires. Elle contient de plus le puit d’eau, la cuisine de Hoang Cam, le bureau des commandants, la clinique. Il y a également une grande pièce bien camouflée pour regarder des films, organiser des concerts.

Il est d’autant plus intéressant de visiter cette terre de héros car les guides touristiques s’habillent comme s’ils vivaient à l’époque de la guerre: les hommes en vêtements de libération avec un chapeau typiquement vietnamien, les femmes en costume noire avec une écharpe de couleur blanc et noir et des pantoufles en pneus. Leur présence à l'intérieur des buissons, à chaque tour donne aux touristes l’impression de vivre à l’époque de la lutte des vietnamiens contre des ennemis. Les touristes peuvent bien le sentir lorsqu’ils sont invités à déguster du manioc bouilli et des légumes qui sont la spécialité de ce terrain.

Aujourd'hui, deux de ces tunnels sont ouverts au public, l'un à Ben Dinh, l'autre à Ben Duoc.

Ben Dinh

La zone autour de Ben Dinh a été entièrement détruite pendant la guerre par les bombes et les défoliants chimiques livrés par l'aviation américaine.
Maintenant que le végétal a commencé à croître à nouveau, les gens ont commencé à y retourner.
Au début de la visite, vous allez dans la zone d'information. Ici, vous serez informé de l'histoire des tunnels avec des cartes ou regarder une vidéo de propagande. On vous sera présenté les pièges et les arrangements de combattants que la tournée se poursuit.

Ben Duoc, symbole de l’âme sacré du pays

À la sortie des tunnels, vous arriverez directement au temple de Ben Duoc. Ici, vous pouvez admirer l'entrée du port, des stèles commémoratives, la tour de 9 étages et la maison centrale à l'architecture traditionnelle en belle harmonie avec la nature. Les touristes peuvent aussi participer au jeu de tir, déguster les plats spéciaux de cette région dans les restaurants très romantiques au bord de la rivière Saigon.

Musée de la Guerre de Cu Chi

Le musée de la Guerre Cu Chi expose des documents sur les atrocités perpétrées dans la région. On peut notamment y voir des photos des civils morts ou gravement blessés après avoir été bombardés ou brûlés au napalm par les Américains. Un mur porte une liste des noms des combattants vietcong morts dans la zone de Cu Chi.

LE NORD DU VIETNAM LE CENTRE DU VIETNAM LE SUD DU VIETNAM
La baie d'Halong Phong Nha - Ke Bang HCM ville (Sai Gon)
Le marché de Bac Ha La ville impériale de Hue La région du Delta du Mekong
La province Bac Ninh Da Nang - Tourane Le marché de Cai Be
Dien Bien Phu La vieille ville de Hoi An L'ile de Phu Quoc
La province Ha Giang Le site de My Son Les tunels de Cu Chi
Le plateau calcaire Dong Van Nha Trang Tay Ninh
Le lac Ba Be Da Lat Mui Ne - Phan Thiet
La baie d'halong terestre Hauts plateaux  
Le parc national de Cuc Phuong    
La province Lao Cai    
La province Mai Chau    
La province de Cao Bang    
Thac Ba    
Sa Pa    
La province Hai Phong    
Hanoi