voyage au vietnam vie des ethnies nord
Guide de voyage
Temoignages Tonkin Voyage

Groupes ethniques du Vietnam

Le Vietnam est un pays composé de 54 ethnies qui cohabitent harmonieusement. Les Kinh représentent 86% de la population. Chaque ethnie possède sa propre langue, sa propre culture, faisant partie intégrante de la culture vietnamienne, riche en genres et en couleurs. Cependant, on peut classer les ethnies vietnamiennes selon 8 groupes principaux.

  • Le groupe Viet-Muong comprend 4 ethnies: Kinh, Chut, Muong et Tho.
  • Le groupe Tay-Thai comprend 8 ethnies: Bo Y, Giay, Lao, Lu, Nung, San Chay, Tay, et Thai.
  • Le groupe Mon-Khmer comprend 21 ethnies: Ba Na, Brau, Bru-Van Kieu, Cho-ro, Co, Co-ho, Co-Tu, Gie-trieng, Hre, Khang, Khmer, Kho-mu,Ma, Mang, M’Nong, O-du, Ro-mam, Ta-Oi, Xinh-mun, Xo-Đang et Xtieng.
  • Le groupe Mong-Dao comprend 3 ethnies: Dao, Mong, et Pa Then.
  • Le groupr Kadai comprend 4 ethnies: Co Lao, L-Chi, La Ha et Pu Peo.
  • Le groupe Malayo-Polynésien comprend 5 eth-nies: Cham, Chu-ru, E-Đe, Gia-rai, et Ra-Giai.
  • Le groupe Han comprend 3 ethnies: Hoa, Ngai, et San Diu.
  • Le groupe tibéto-birman comprend 6 ethnies: Cong, Ha Nhi, La Hu, Lo Lo, Phu La, Si La.

 

 

 

 

Parmi les 54 autres ethnies, certaines comptent jusqu’à un million de personnes telles que les ethnies: Tay, Nung, Thai, Muong, Khmer tandis que d’autres comptent seulement une centaine de personnes telles que les O Du et les Brau. Les Kinh sont présents sur tout le territoire mais se concentrent principalement dans les deltas et les bassins des fleuves. Ils sont dépositaires de la civilisation de la riziculture irriguée. La plupart des autres ethnies occupent les régions montagneuses et moyennes, du Nord au Sud, et habitent pour la majorité des cas l’une à côté de l’autre. La communauté des ethnies minoritaires au Nord du Vietnam et au Nord du Centre en est un exemple concret.

Le niveau de développement entre ethnies minoritaires reste très différent. En effet, dans les régions moyennes et montagneuses du Nord, les habitants de basse altitude comme les Muong, les Thai, les Tay et les Nung vivent principalement de la riziculture irriguée, des cultures sur brûlis et de l’élevage d’animaux domestiques. Ils pratiquent aussi la cueillette, la chasse et exercent des métiers artisanaux assez développés. Les ethnies minoritaires au Sud mènent une vie plutôt isolée. Outre les Cham, les Hoa et les Khmer habitant dans des régions côtières du Centre au niveau de développement plus élevé, la plupart des ethnies des Hauts Plateaux vivent en villages (buôn, làng), dépendent encore de la nature, et connaissent une économie d’autarcie. Chaque ethnie possède une culture particulière et originale. Elles se différencient aussi par leurs croyances et leurs religions.