Guide de voyage
Temoignages Tonkin Voyage

Peinture et sculpture au Vietnam

Peinture folklorique:

Elle se compose de deux branches, dessins de la fête du Têt et dessins votifs. La peinture folklorique est étroitement liée à la pratique du culte des ancêtres et des génies. Les estampes sont le plus souvent pratiquées pour répondre à une demande de grande quantité. La peinture folklorique a été très développée au 16e siècle et a aussi connu un essor stable aux 18e et 19e siècle. On peut distinguer les différentes “écoles” de peinture les unes des autres grâce au style, aux techniques d’imprimerie et aux matériaux.

La peinture folklorique a actuellement presque disparu. Parmi les “écoles” encore conservées, la peinture de Dong Ho se développe et se vend toujours au Japon, en France et aux Etats-Unis. Dong Ho est un petit village situé sur la rive sud de la rivière Duong, province de Bac Ninh. La peinture Dong Ho est connue pour ses originalités dans les techniques (dessin, estampe, papier, mélange de couleur, imprimerie) ainsi que par ses valeurs esthétiques (les couleurs sont produites à partir des matières naturelles, le papier do est fait à la main).

La peinture contemporaine:

La fondation de l’École de Beaux-Arts de l’Indochine en 1924 a marqué un tournant important dans le développement des arts plastiques contemporains du Vietnam. La première génération des peintres formés à l’École a été bien connue dans le monde entier avec les tableaux: Les Rues anciennes de Hanoi – Bui Xuan Phai, le Jeu des cases (peinture sur soie) – Nguyen Phan Chanh, La petite Thuy – Tran Van Can, ou Jeune fille au lys – To Ngoc Van, Au lac Ho Guom (peinture laquée) – Nguyen Gia Tri, Adieu à l’étudiant partant aux concours (peinture laquée) – To Ngoc Van. Il s’agit là des chefs d’oeuvre uniques dans le patrimoine culturel du Vietnam. Les artistes d’aujourd’hui, prenant la relève de leurs frères et de leurs pères, s’emploient à assimiler la quintessence de l’art du monde tout en cherchant de nouvelles pistes de représentation pour la peinture vietnamienne telles que la peinture à l’huile, la peinture sur laque et la peinture sur soie. Les artistes connus par leurs oeuvres contribuent ainsi à diversifier le patrimoine de l’art contemporain du Vietnam. Parmi eux, on peut citer Luu Cong Nhan, Pham Cong Thanh, Nguyen Thu, Dang Xuan Hoa et Thanh Chuong.

Sculpture ancienne:

Dans le patrimoine artistique traditionnel, la sculpture connaît un développement continu. Elle brosse le portrait général du Vietnamien de chaque région et de chaque période, qu’il soit sous forme d’un saint ou d’un homme ordinaire. La sculpture ancienne est très variée mais comprend celle de la préhistoire (les images gravées sur pierre, dans les grottes, sur les tambours de bronze, sur les objets de famille…), celle des royaumes Phu Nam et Chan Lap dans les régions méridionales, celle de Champa au centre des régions méridionales, celle de Dai Viet dans les régions septentrionales, celle des maisons funéraires dans les hauts plateaux du Centre. Malgré des années de guerre, dans beaucoup d’endroits du Vietnam on peut toujours conserver des statues de Bouddha et des sculptures dans des maisons communales ou des pagodes.