Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

Baie d’Halong, destination la plus romantique en Asie

Reconnue par l’Unesco comme patrimoine naturel mondial et classée dans la liste de sept merveilles du monde, la baie d'Ha Long est connue pour ses belles plages et ses beaux paysages, ses vestiges historiques. C'est une destination indispensable pour les touristes étrangers. 

Reconnue par l’Unesco comme patrimoine naturel mondial et classée dans la liste de sept merveilles du monde, la baie d'Ha Long est connue pour ses belles plages, ses beaux paysages, ses vestiges historiques… intéresse de plus en plus de touristes étrangers et leur apporte un grand plaisir et un souvenir inoubliable. 
Les jades scintillent sur la mer
Située au Nord-Est de Haiphong, la baie d’Along fait partie du golfe du Tonkin. Elle s’étend sur une superficie de 1553 Km2 et est semée de milliers de roches calcaires au relief karstique. On y compte 1969 îles et îlots dont 989 sont nommées et 980 sans nom. Vue du ciel, la baie d'Ha Long offre un paysage extrêmement pittoresque, dépassant toute imagination. C’est vraiment un tableau géant de port très animé, une œuvre du Créateur qui transforme des milliers d'îles insensibles en belles sculptures, belles peintures avec toutes les formes si attrayantes à la fois très familières, très étrangères à l'homme. On dit que ce sont des jades scintillant attachés à un foulard de soie bleu d’une belle fille. Une promenade en bateau conduira le visiteur dans un monde féerique, entre ciel et mer, pour témoigner de cet amour silencieux et éternel qui a rendu, depuis on ne sait quand, les monts et les eaux inséparables. 
La merveille terrestre au Paradis
Cachées à l'intérieur de ces roches étaient de très belles grottes comme la grotte Thien Cung (Palais céleste), Dau Go (Bout de bois), Sung Sot (Surprise), Trinh Nu (Vierge), ... C'est vraiment le château du Créateur sur la Terre. De temps immémorial, le grand poète national Nguyen Trai a surnommé Halong «la merveille terrestre au Paradis." Des millions de visiteurs venant de partout dans le monde se sentent choqués par la beauté extraordinaire de la baie d'Ha Long et ils sont tous convaincus qu’aucun mot ne peut décrire la beauté de la baie d’Halong.
La glorieuse histoire et la riche biodiversité
La baie d’Halong est également attachée à la glorieuse histoire du peuple vietnamien très héroïque avec des sites célèbres tels que l’île Van Don, où se trouvait le port antique de commerce au 12e siècle, la montagne Bai Tho, où le roi Le Thanh Tong inspiré par la beauté de la baie a fait un poème gravé sur le Sud des falaises en 1468; le fleuve Bach Dang, qui est la preuve de deux batailles navales des ancêtres vietnamiens contre les envahisseurs. De plus, la baie d’Halong est un des berceaux de la culture vietnamienne au post-néolithique avec des sites archéologiques célèbres tels que Dong Mang, Xich Tho, Soi Nhu, Thoi Gieng, …
La baie d’Halong est aussi le foyer de la biodiversité avec des écosystèmes de mangroves typiques, des écosystèmes de récifs coralliens, les écosystèmes forestiers tropicaux où s’abritent des milliers d'espèces d'animaux et de plantes abondants, diversifiés tels que les crevettes, poissons, calmars, etc. Il y a des espèces particulièrement rares qu’on trouve seulement dans cet endroit.
La légende du Dragon
Depuis plusieurs siècles, des histoires légendaires associées au nom de naissance de baie d'Ha Long sont encore transmises de génération en génération. La légende raconte que: « Il était une fois, à la fondation de leur nouveau pays, les Viets furent attaqués par des envahisseurs, le Dieu envoya la Mère Dragon et ses enfants aider le peuple du Viet à combattre l'ennemi. Des bateaux de l'ennemi s’apprêtèrent à embarquer au côté maritime juste au moment où le troupe de dragons atterrit. Les dragons éjectèrent immédiatement d’innombrables perles qui furent transformées rapidement en une myriade d'îles hautes, liées comme des murs solides. L’équipage de l’ennemi se précipitant vers la terre fut  brusquement bloqué et percuta des rochers, s'écrasa les uns les autres et se brisa en mille morceaux. Après la victoire, la Mère Dragon et ses enfants ne revinrent pas au Ciel mais ils restèrent sur la Terre, là où la bataille avait eu lieu. Le lieu où la Mère dragon avait atterri est appelé Ha Long (la descente du Dragon), celui où Dragons-enfants étaient descendus est nommé Bai Tu Long (la descente des Dragons-enfants). La queue blanche des Dragons est Bach Long Vi (aujourd’hui c’est la péninsule Tra Co). »
La légende raconte aussi que les Dragons reviennent séjourner dans la baie d'Ha Long (baie d'Along) deux fois par an, au solstice d'été et à l'équinoxe d'automne, pour domestiquer les courants marins.
Villages de pêcheurs paisibles
A l’abri des impressionnants pitons rocheux se trouvent encore de nombreux villages de pêcheurs comme Vong Vieng, Cua Van, Ba Hang, Cong Dam, Hoa Cuong. Ces dernières années, ces villages sont des destinations attrayantes pour les touristes nationaux et étrangers grâce à leur paysage paisible, doux et magnifique. Ces zones semblent préserver la beauté intacte très sauvage. Ce qui attire le plus la curiosité des touristes est le Centre culturel sur la mer, le premier modèle pour les communautés de pêche construit au Vietnam pour conserver, préserver les valeurs culturelles à travers les activités traditionnelles des villageois et aussi les échanges entre eux et les visiteurs. Ce qui plaît aux visiteurs, c’est qu'ils s'intègrent vraiment à la vie quotidienne de la population indigène. Ici, ils peuvent visiter une famille de pêcheurs ou d'assister à un cours des enfants sur la mer ou à participer directement aux activités de pêche des habitants, etc. En outre, les touristes ont également l’occasion de voir des outils que les pêcheurs utilisent pour gagner leur vie, d’acheter des petits souvenirs faits de coquillages. La beauté unique, attrayante des villages et leur activité peuvent satisfaire les touristes les plus exigeants. 

Les jades scintillent sur la mer

Située au Nord-Est de Haiphong, la baie d’Along fait partie du golfe du Tonkin. Elle s’étend sur une superficie de 1553 Km2 et est parsemée de milliers de roches calcaires au relief karstique. On y compte 1969 îles et îlots dont 989 sont nommées et 980 sans nom. Vue du ciel, la baie d'Ha Long offre un paysage extrêmement pittoresque, dépassant toute imagination. Tel un tableau géant de port très animé, une œuvre du Créateur qui transforme des milliers d'îles insensibles en belles sculptures, ou belles peintures avec toutes leurs formes si attrayantes à la fois très familières et très étrangères à l'homme. On dit que ce sont des jades scintillantes attachées au foulard de soie bleu d’une belle fille. Une promenade en bateau conduira le visiteur dans un monde féerique, entre ciel et mer, pour témoigner de cet amour silencieux et éternel qui a rendu, depuis la nuit des temps, les monts et les eaux inséparables. 

La merveille terrestre au Paradis

Cachées à l'intérieur de ces roches, de très belles grottes comme la grotte Thien Cung (Palais céleste), Dau Go (Bout de bois), Sung Sot (Surprise), Trinh Nu (Vierge), ... C'est le château du Créateur sur la Terre. Depuis des temps immémoriaux, le grand poète national Nguyen Trai a surnommé Halong «la merveille terrestre au Paradis." Des millions de visiteurs venant de partout dans le monde sont mystifiés par la beauté extraordinaire de la baie d'Ha Long et tout le monde s'accorde pour dire qu’aucun mot ne peut décrire la beauté de la baie d’Halong.

La glorieuse histoire et la riche biodiversité

La baie d’Halong est également liée à la glorieuse histoire du peuple vietnamien, notamment son héroïsme avec des sites célèbres tel que l’île Van Don, où se trouvait le port antique de commerce au 12e siècle, la montagne Bai Tho, où le roi Le Thanh Tong inspiré par la beauté de la baie a fait un poème gravé sur le Sud des falaises en 1468, ou encore le fleuve Bach Dang qui est le témoignage de deux batailles navales des ancêtres vietnamiens contre les envahisseurs. De plus, la baie d’Halong est un des berceaux de la culture vietnamienne post-néolithique avec des sites archéologiques célèbres tels que Dong Mang, Xich Tho, Soi Nhu, Thoi Gieng, …

La baie d’Halong est aussi le foyer d'une biodiversité avec des écosystèmes de mangroves typiques, de récifs coralliens ou encore forestiers tropicaux qui abritent des milliers d'espèces d'animaux et de plantes diversifiés tels que des crevettes, poissons, calmars, etc. Il y a des espèces particulièrement rares que l'on trouve seulement dans ce paradis.

La légende du Dragon

Depuis plusieurs siècles, des histoires légendaires associées au nom de naissance de baie d'Ha Long sont transmises de génération en génération. La légende raconte que: « Il était une fois, à la fondation de leur nouveau pays, les Viets furent attaqués par des envahisseurs, le Dieu envoya la Mère Dragon et ses enfants aider le peuple du Viet à combattre l'ennemi. Des bateaux de l'ennemi s’apprêtèrent à embarquer du côté maritime juste au moment où la troupe de dragons atterrit. Les dragons éjectèrent immédiatement d’innombrables perles qui furent transformées rapidement en une myriade d'îles hautes, liées comme des murs solides. L’équipage de l’ennemi se précipitant vers la terre fut  brusquement bloqué et percuta des rochers, s'écrasa les uns les autres et se brisa en mille morceaux. Après la victoire, la Mère Dragon et ses enfants ne revinrent pas au Ciel mais ils restèrent sur la Terre, là où la bataille avait eu lieu. Le lieu où la Mère dragon avait atterri est appelé Ha Long (la descente du Dragon), celui où Dragons-enfants étaient descendus est nommé Bai Tu Long (la descente des Dragons-enfants). La queue blanche des Dragons est Bach Long Vi (aujourd’hui c’est la péninsule Tra Co). »

La légende raconte aussi que les Dragons reviennent séjourner dans la baie d'Ha Long (baie d'Along) deux fois par an, au solstice d'été et à l'équinoxe d'automne, pour domestiquer les courants marins.

De paisibles villages de pêcheurs

A l’abri des impressionnants pitons rocheux se trouvent encore de nombreux villages de pêcheurs comme Vong Vieng, Cua Van, Ba Hang, Cong Dam, Hoa Cuong. Ces dernières années, ces villages sont devenus des destinations attrayantes pour les touristes nationaux et étrangers grâce à leur paysage paisible, doux et magnifique. Ces zones semblent préserver leur beauté intacte et très sauvage. Ce qui attire le plus la curiosité des touristes est le Centre culturel sur la mer, le premier modèle pour les communautés de pêche construit au Vietnam pour conserver, préserver les valeurs culturelles à travers les activités traditionnelles des villageois et aussi les échanges entre eux et les visiteurs. Ce qui plaît aux visiteurs, c’est qu'ils s'intègrent vraiment à la vie quotidienne de la population indigène. Ici, ils peuvent rendre visite à une famille de pêcheurs, assister à un cours des enfants sur la mer ou  participer directement aux activités de pêche des habitants, etc. En outre, les touristes ont également l’occasion de voir les outils que les pêcheurs utilisent pour gagner leur vie, d’acheter de petits souvenirs faits de coquillages. La beauté unique des villages et leur activité satisferont les touristes les plus exigeants. 

LE NORD DU VIETNAM LE CENTRE DU VIETNAM LE SUD DU VIETNAM
Hanoi Phong Nha - Ke Bang HCM ville (Sai Gon)
Le marché de Bac Ha La ville impériale de Hue La région du Delta du Mekong
La province Bac Ninh Da Nang - Tourane Le marché de Cai Be
Dien Bien Phu La vieille ville de Hoi An L'ile de Phu Quoc
La province Ha Giang Le site de My Son Les tunels de Cu Chi
Le plateau calcaire Dong Van Nha Trang Tay Ninh
Le lac Ba Be Da Lat Mui Ne - Phan Thiet
La baie d'halong terestre Hauts plateaux  
Le parc national de Cuc Phuong    
La province Lao Cai    
La province Mai Chau    
La province de Cao Bang    
Thac Ba    
Sa Pa    
La province Hai Phong