Sites à découvrir
Temoignages Tonkin Voyage

My Son

Découverte des traces du royaume champa

La Terre Sainte My Son qui se situe à 69 km au sud-ouest de Danang, constitue un des plus vastes et surtout un des plus vieux sites archéologiques du Vietnam. C’est un ancien centre religieux du Champa royaume de culture hindouiste établi dans le Centre du Vietnam entre les IVe et XIIe siècles. La composante principale est une tour érigée pour la divinité du roi.

Construit par le roi Bhadresvaraman à la fin du IVè siècle, My Son est devenu un lieu de culte du Royaume Champa. Les Chams étaient hindouïstes et c'est pour cette raison que l'on trouve à My Son tant de Lingam et de sculptures des dieux Shiva, Ganesh, Vishnou...

Avec l'essor du Bouddhisme entre 758 et 915, le site de My Son cesse pour quelque temps d'être le centre de la religion et le "génie maître de la Nation", mais dès le début du Xème siècle, peut-être grâce au rétablissement du Shivaïsme dans l'administration des Chams, My Son recommence à être un lieu influent. Grâce au culte, à la restauration et à la construction que la population Cham lui a réservée, le Cirque de My Son a eu davantage de vestiges architecturaux et sculpturaux que n'importe quel autre lieu du Royaume des Champa.

Après le XVème siècle, le site tombe dans l'oubli et aucune archive des anciennes dynasties vietnamiennes ne semble le mentionner. Ainsi, en 1869 des archéologues de l'Ecole Française d'Extrême-Orient ont redécouvert My Son après avoir dégagé toute la végétation qui l'avait recouvert, My Son était entièrement englouti dans la jungle. Ce grand site du Royaume du Champa comprend environ 70 ouvrages d'architecture en briques et pierre construits entre le VIIe et le XIIIe siècle. Ces édifices étaient tous agrémentés de frises sculptés et autres ornements délicats, propres à l'art Cham. Un autre point commun rassemble les différents temples du site. Il s'agit du « lingam » (phallus en français) ou symbole de Shiva, protecteur des Chams. En effet, chacun de ces lieux de culte comporte au moins une représentation du dieu Shiva. Leur diversité architecturale démontre le talent des artisans Cham. My Son est comparé à de beaux vestiges de l'Asie du Sud-Est tels que Angkor Wat, Borobdur, Vatphu, Pagan...

De plus, il s'agit d'un rare, mais non moins remarquable, témoin de l'influence de l'Inde sur l'Asie du Sud-est, majoritairement dominé par la Chine à travers les siècles.
Bien qu' énormément endommagé par les bombardiers américains lors de la guerre du Viet Nam, My Son demeure un vestige historique, culturel et artistique des plus importants du royaume Champa et conserve encore des traces et des objets concernant tous les styles et toutes les périodes de cette Histoire. Le site de My Son est désormais classé patrimoine mondial par l'UNESCO.

Outre son intérêt historique, My Son a la particularité d'être assez difficile d'accès. Ce qui promet une escalade aventureuse en plus d'une belle leçon d'histoire. Une atmosphère mystérieuse se dégage de ces vieilles ruines Chams en partie encore englouties par la jungle, et certains visiteurs s'imagineront peut-être en aventurier découvrant pour la première fois les lieux...

LE NORD DU VIETNAM LE CENTRE DU VIETNAM LE SUD DU VIETNAM
La baie d'Halong Phong Nha - Ke Bang HCM ville (Sai Gon)
Le marché de Bac Ha La ville impériale de Hue La région du Delta du Mekong
La province Bac Ninh Da Nang - Tourane Le marché de Cai Be
Dien Bien Phu La vieille ville de Hoi An L'ile de Phu Quoc
La province Ha Giang Le site de My Son Les tunels de Cu Chi
Le plateau calcaire Dong Van Nha Trang Tay Ninh
Le lac Ba Be Da Lat Mui Ne - Phan Thiet
La baie d'halong terestre Hauts plateaux  
Le parc national de Cuc Phuong    
La province Lao Cai    
La province Mai Chau    
La province de Cao Bang    
Thac Ba    
Sa Pa    
La province Hai Phong    
Hanoi