agence voyage au vietnam
Guide de voyage
Temoignages Tonkin VoyageTonkin Voyages dans les guides de voyagesTonkin Voyages sur Tripadvisor 2021

Comment planifier votre voyage en famille au Vietnam

Envisager un voyage en famille incarne à la fois une grande source d’excitation mais aussi un réel défi. Cette expérience enrichissante est une occasion rêvée de passer du temps ensemble et de partager des souvenir mémorables ; pourtant les vacances en famille assimilées à des moments de détente et de relaxation vont souvent de pair avec un retour à la maison exténué.

Riche d’une diversité culturelle enchanteresse et chargé d’une histoire intense, Le Vietnam avec ses reliefs et paysages somptueux, ses magnifiques plages de sable blanc et sa délicieuse gastronomie reste une destination de choix pour l’émerveillement des plus petits comme des grands. Ce pays relativement sûr qui s’est beaucoup développé en matière d’hygiène ces dernière années conserve des prix faibles et présente une offre d’hébergements familiaux conséquente à bas prix. 

Afin de profiter au mieux de tout ce qui peut faire vibrer votre petite tribu en découvrant une contrée lointaine comme le Vietnam, il est indispensable de composer avec les profils et caractères de chacun et d’appréhender les centres d’intérêts de tous.

Alors comment planifier un voyage en famille au Vietnam ? Quelles sont toutes les démarches et précautions d’usage pour préparer votre voyage au Vietnam en famille ?

Tonkin Voyage votre agence locale francophone spécialisée depuis 2009 dans les voyages sur mesures en famille au Vietnam, Laos, Cambodge, Thaïlande et Birmanie, vous dresse ici la liste de quelques points essentiels au bon déroulement de votre séjour familial.

1. Planifier votre voyage en famille 

Moment privilégié de partage et de transmission entre tous les membres de la famille, les vacances sont une véritable parenthèse enchantée attendue toute l’année. Pourtant contenter petits et grands n’est pas de tout repos lorsqu’on fait face à des personnalités et des exigences diverses et que l’on doit combler un fossé générationnel clivant. La singularité de chaque individu qui fait habituellement la richesse et la force d’un foyer, peut parfois faire cruellement défaut quand il s’agit d’organiser des activités de groupe aussi ludiques soient-elles.

Le premier défi dans l’organisation d’un voyage en famille est de cibler convenablement les préférences et attentes de chacun. N’hésitez pas à favoriser les discussions autour de ce projet commun et à vous documenter en famille sur votre destination au travers de documentaires, de chaînes Youtube, de groupes Facebook, de pages web de voyagistes ou encore de manuels touristiques réputés tels que le Guide du routard.

Identifiés correctement, tous ces centres d’intérêts vous permettront de définir un plan de séjour sans ne léser pour autant personne. Vous l’aurez perçu, « compromis » est le maître mot de cette première étape incontournable dans l’élaboration de votre excursion en famille au Vietnam.

2. Convenir des dates de votre séjour en famille au Vietnam

Les dates des vacances en famille sont bien évidemment imposées par le rythme du calendrier scolaire et la probabilité que parents et enfants disposent d’une large période de repos simultanément est assez restreinte, qui plus est s’il faut bloquer ces dates plusieurs mois à l’avance.

En somme, le choix de la période est rarement libre et relève généralement plus d’un heureux concours de circonstances. Toutefois en considérant sa disparité climatique, le Vietnam peut se visiter à n’importe quelle saison de l’année en choisissant des destinations adéquates et des activités de circonstances.

Le territoire filiforme du Vietnam s’étend sur plus de 1600 kms du nord au sud réparti en trois zones climatiques principales à caractère tropical, soumis à des phénomènes de moussons : le Nord, le Centre et le Sud.

Au nord on observe un temps humide et très chaud de juillet à octobre accompagné de fortes précipitations et un climat chaud et plus sec de février à juillet. Le ressenti des températures de novembre à janvier est plutôt frais notamment dans les montagnes du nord où les mois de décembre et janvier peuvent être particulièrement froids. 

Le centre connaît une saison chaude et sèche de février à août puis des épisodes de moussons et de tornades de septembre à novembre suivis de températures plus douces courant décembre et janvier.

Le sud du Vietnam quant à lui bénéficie d’une saison sèche et chaude de décembre à juin et d’une saison chaude et humide rythmée par de fortes précipitations de mousson de juin à octobre. Les averses se produisent de manière épisodique et n’entravent pas outre mesure les visites de cette région durant cette période.    

Suite à ces différentes variables climatiques on peut tout de même convenir que le meilleur moment pour visiter l’ensemble du Vietnam en famille se situe entre les mois de décembre et juin.

Quand on visite le Vietnam en famille il faut aussi anticiper les manifestations, les fêtes et jours fériés locaux qui peuvent influer sur votre séjour familial en perturbant votre organisation logistique et impacter votre budget.

En terme d’affluence par exemple, lors de jours fériés ou de long week-ends nationaux tous les vietnamiens se ruent en masse dans les aéroports ou autres stations de transport et prennent d’assaut les lieux touristiques du pays faisant grimper les prix et rendant impossible toute réservation ou déplacement de dernière minute.

En matière de services aussi, durant la période du têt ou comprenez nouvel an lunaire, dont les célébrations se déroulent aux alentours de fin janvier début février selon les années, pendant au moins une quinzaine de jours, le pays est quasi à l’arrêt, rideaux baissés et les services devenus plus rares voire même inexistants subissent une hausse significative des prix.

Suivant vos dates et les envies de toute la famille Tonkin Voyage vous apporte les solutions pouvant donner forme à votre séjour familial et lui permettre de se concrétiser dans des conditions idéales.

3. Définir le budget de votre voyage en famille au Vietnam

Il existe deux angles d’attaque pour appréhender un budget lorsque on prépare un voyage en famille. On peut soit imaginer toute l’organisation du séjour en fonction d’une somme bien définie en amont, soit élaborer un projet d’excursion bien précis et prévoir les dépenses en conséquent.

Dans un cas comme dans l’autre, mieux vaut tout de même prévoir une marge de sécurité pour faire face aux nombreux impondérables pouvant survenir au cours d’une expédition familiale ; en résumé votre budget doit être assez flexible pour éviter qu’un simple incident ne chamboule tout le programme.

Il convient d’apprécier de multiples facteurs lorsqu’on budgétise un départ en famille . Lire notre article sur Quel budget pour votre voyage au Vietnam

+ La période à laquelle vous partez

Voyager en famille et plus particulièrement avec des enfants annonce logiquement des départs pendant les vacances scolaires, c’est-à-dire dans des phases de fortes affluences, qualifiées souvent de « haute saison ».
Ces périodes sont assorties de prix plus élevés et de beaucoup plus de contraintes au niveau des services et des transports. 

+ Le prix des billets d’avion

Quand on voyage en famille, du fait de devoir embarquer à plusieurs, La somme affectée à l’achat des billets d’avion correspond généralement à l’une des parts les plus importantes du budget du séjour.

Il est donc préférable de valider cette étape avec soin et prendre le temps d’observer attentivement les différentes offres proposées par les nombreux comparateurs de vols ou autres agences de voyage en ligne. (Lire notre article sur comment trouver un billet d’avion pas cher pour le Vietnam)

+ La catégorie d’hébergement

Contrairement aux idées reçues, se loger en famille lorsqu’on voyage au Vietnam n’est pas plus difficile ou plus coûteux que de visiter le pays seul ou en couple, ceci est d’autant plus vrai dès lors qu’on a bien pris soin de réserver quelques mois à l’avance ou que l’on est parfaitement disposé à faire preuve d’un petit peu de souplesse.

D’innombrables établissements de toute catégorie propose des hébergements de type familiaux mais il est aussi possible au Vietnam de dormir à plusieurs dans une chambre double sans que cela ne perturbe la direction de l’hôtel ou bien de répartir toute la famille dans des chambres voisines sans pour autant faire exploser les frais de logement.

+ Les déplacements et transports locaux

Outre les exigences de coordination, se déplacer en troupe peut s’avérer couteux lorsqu’on additionne toutes les petites dépenses des trajets quotidiens aux frais de transports entre les différentes étapes et les navettes de correspondances menant aux diverses excursions.

Tentez alors d’être à l’affût d’éventuels forfaits de groupe, réductions enfants etc… et renseignez-vous sur les applications locales de transport ou les différentes options de déplacement vers les sites touristiques programmés.

+ Les frais de nourriture

Le Vietnam est un pays de gastronomie typique et variée proposant des mets délicieux à des prix dérisoires, dès l’instant où l’on favorise la nourriture locale. De nombreux stands de « street food » ou de petites cantines de quartiers sont à disposition pour apprécier toutes les saveurs de cette cuisine du bout du monde sans forcément y consacrer un budget exorbitant.

Pourtant lorsqu’on voyage en famille accompagné d’enfants, certains lieux de restauration attirent plus que d’autres en fonction de l’hygiène et la qualité des aliments proposés et on ne veut surtout pas prendre le risque qu’un membre de la tribu tombe malade.

On a tendance ainsi à se rabattre sur des établissements inspirant plus de confiance, équipés de climatisations et de toilettes propres, proposant des menus plus compréhensibles avec des prix clairement affichés. Il n’est donc pas surprenant que ce genre d’enseignes appliquent des prix plus élevés que ceux facturés en pleine rue.

Veillez à prendre ce genre de détails en considération lorsque que vous visionnez les vidéos Youtube d’un globetrotteur ou que vous récoltez des renseignements sur le coût de la vie au Vietnam

+ Les activités et excursions

Le voyage en famille pour garder une certaine cohésion s’articule autour de différentes excursions et activités. Si la plupart d’entre elles sont planifiées et programmées depuis longtemps permettant d’en estimer les coûts exacts, d’autres s’improvisent au gré des annonces publicitaires ou des opportunités se présentant sur place.

Quand vous décidez du budget alloué aux visites et autres ballades gardez bien à l’esprit que ce montant n’est pas figé et que même une activité gratuite peut-être prétexte à des dépenses que ce soit pour de la nourriture, des boissons ou encore l’achat d’un souvenir ou d’une carte postale, etc

+ Les documents administratifs

Souvent occulté, le montant du coût des Visas, des passeports et autres contrats d’assurance voyage peut très facilement faire monter la note du séjour surtout si la famille est nombreuse.

Avant de chiffrer clairement votre projet, obtenez toutes les informations utiles sur le prix des visas s’ils sont nécessaires, sur les passeports souvent coûteux et longs à obtenir ou à renouveler et sur les conditions des assurances de voyages indispensables lorsque qu’on se rend dans une destination lointaine accompagné de toute la famille.

4. Élaborer le programme de votre voyage en famille au Vietnam

Du fait de son territoire étendu, ses reliefs variés, ses contrastes climatiques et sa riche mosaïque de cultures ethniques différentes, le Vietnam est un pays procurant des expériences différentes selon la région visitée et la période de l’année concernée. Il est donc important d’en prendre note au moment d’établir le programme de voyage et veiller ainsi à ce que le choix des activités reste cohérent.  

Si vous ne savez pas encore où vous rendre au Vietnam avec vos enfants, Tonkin Voyage vous indique quelques-unes des destinations phares de ce pays, idéales pour les visites en famille.

Hanoï

La capitale administrative du pays Hà Nội ou « la ville entre les fleuves » est située dans les plaines du fleuve rouge entre les montagnes du nord et le golfe du Tonkin. Cette ville au style architectural témoin de son passé tumultueux et empreinte d’influences coloniales française ou chinoise abrite des quartiers charmants à visiter en famille avec notamment « le vieux quartier d’Hanoï », regorgeant de commerces et restaurants en pleine ébullition.
La  ville comporte plus de 77 lacs dont Les plus connus sont le « lac de l’épée restituée » Hoàn Kiêm, le plus touristique bordant le vieux quartier, le lac ouest de  Hồ Tây, le plus étendu de la ville et entouré de nombreux cafés  et  le lac de « la soie blanche »  Hồ Trúc Bạch ,le plus pittoresque. Faire une halte à Hanoï est aussi une magnifique occasion de profiter en famille des traditions de spectacles de marionnettes sur l’eau équivalent de nos contes et fables pour enfants.

La baie d’halong

Depuis Hanoï il est possible de gagner par bus la Baie d’halong et ses paysages de roches calcaires somptueux. Ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco peut se visiter à bord de croisières adaptées aux familles où différentes activités ludiques sont programmées comme des sorties en kayak, des balades à vélo, des visites de grottes ou encore des baignades en famille.
(Lire notre article sur comment choisir la meilleure croisière dans la baie d’Halong)

Mai Chau

Située dans le nord-ouest du Vietnam la région vallonnée de la ville de Mai Chau est une destination facilement accessible depuis Hanoï par la route. C’est une destination très apaisante, idéale pour la famille et peuplée de minorités ethniques très accueillantes et d’une extrême gentillesse avec les enfants.
Au cours d’une visite à Mai Chau on peut pédaler en famille le long des magnifiques terrasses de rizières verdoyantes, visiter les villages de Lac et Pom Coong abritant les ethnies Thaï noirs et Muong ou admirer le col du Trung Khe.

Sapa

Dans les régions montagneuses de la pointe nord-ouest du pays, la ville embrumée de Sapa est fabuleuse à visiter en famille. On peut s’émerveiller devant ses rizières en terrasses majestueuses, contempler le toit de l’Indochine le mont Fansipan, admirer les chutes d’eau de Thac Bac et Thac Thin et découvrir les plats traditionnels et les ethnies qui peuplent cette région en flânant dans les marchés locaux.

Hoi An

Plus au centre du pays, à une vingtaine de kilomètres au sud de Danang, Hoi An surnommée la petite Venise d’Asie et classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est à ne surtout pas manquer lorsqu’on voyage au Vietnam en famille. Destination balnéaire par excellence, outre la beauté des plages de ses environs vous pourrez arpenter en famille les rues de sa vieille ville bordée de canaux ou participer tous ensemble aux nombreux ateliers d’initiation à la cuisine vietnamienne dispensés dans cette région. À préciser aussi que depuis Hoi An il est très facile de visiter le village de Bahana Hills et son Golden Brigde ainsi que de se rendre dans l’ancienne capitale historique de Hue.

Le delta du Mékong

Tout au sud du pays et après avoir échappé à la tourbillonnante ville d’Ho-Chi-Minh, s’engouffrer dans les méandres du delta du Mékong est une expérience inouïe à vivre en famille. À bord de pirogues locales, les Sampans, vous pouvez naviguer en direction des marchés flottants de Can Tho et de My tho, ou encore accoster sur de petits îlots peuplés de villages pittoresques vivant de la production de produits artisanaux locaux, où vous pourrez à l’occasion de promenades à vélo vous délecter en famille des nombreuses variétés de fruits tropicaux dont regorge le delta

L’île de Phuc Quoc

En plein golfe du Siam à environ une heure de vol d’Ho-Chi-Minh, l’île de Phuc Quoc avec ses plages de sables blanc et ses eaux chaudes et cristallines est un vrai décor de carte postale. Même si on se rend généralement à Phu Quoc en famille plutôt en fin de voyage pour se détendre et profiter de superbes couchers de soleil avant d’errer dans les marchés de nuits de l’île ou d’observer la pêche nocturne aux calamars, la région présente d’autres attraits touristiques idéals à découvrir en famille comme son parc national grandiose, un parc d’attraction flambant neuf qui fera le bonheur des petits comme des grands, ou la possibilité de visiter de petits ilots en bateau. L’île est aussi un bastion de la fabrication de sauces de poissons incontournables dans la cuisine Vietnamienne dont on peut visiter les manufactures.

5. Voyager seul ou accompagné d’un un guide

Il est beaucoup plus difficile de faire preuve de spontanéité lorsqu’on voyage en famille ou de se greffer à d’autres groupe de personnes. Tout doit être parfaitement orchestré au risque de vivre des situations stressantes pouvant bousculer l’harmonie du séjour. Une famille avec enfants se déplace naturellement moins vite qu’un groupe d’adultes ou une personne seule et ne peut pas trop se permettre d’improviser.

De ce fait, privilégier une formule de voyage plus personnalisée et encadrée par des guides et chauffeurs uniquement dévoués à votre petite famille est l’assurance d’un circuit bien géré dans le calme et la sérénité. Votre guide vous conseillera les meilleures activités à faire en famille en maintenant un itinéraire fiable et en vous évitant surtout de vous laisser influencer par les pièges à touristes. Cette ambiance de séjour apaisée réduit sensiblement les risques de conflits ridicules pouvant parfois gâcher une visite ou excursion ; La seule chose dont vous avez à vous soucier réellement c’est de profiter du spectacle avec les personnes les plus chères à votre cœur.  

6. Réserver votre voyage au Vietnam à l’avance

Un voyage en famille du fait de ces exigences logistiques particulières mais aussi de ses coûts pouvant varier sensiblement en fonction du calendrier doit impérativement se planifier et être réservé longtemps avant le départ.

C’est la condition sine qua non pour obtenir les prix les plus bas, parfois assortis de réductions de groupe, de bénéficier d’une plus grande flexibilité de date sur les calendriers des sites de réservation en ligne ou encore d’obtenir les meilleurs rapport qualité/prix sur toutes les prestations, les bonnes affaires étant toujours disponibles. Cela s’applique aux transports, à l’hébergement et aux activités de vacances.

Ne négligez surtout pas les réservations à l’avance, elles permettent d’éviter beaucoup de stress et des mauvaises surprises lors de votre voyage en famille. En plus d’être pratique et efficace, le fait de réserver plus tôt peut aussi vous faire économiser de l’argent de manière non négligeable et optimiser la qualité des services de façon conséquente.

7. Planifier soigneusement la logistique du voyage

La clé est de demander l’aide des enfants, de choisir la date et la destination idéales et de planifier vos vacances ensemble. De cette façon, vous pouvez également en profiter en famille, quelle que soit la diversité de vos personnalités et de vos intérêts.

Dans le processus d’organisation d’un voyage en famille, une étape fréquemment sous-estimée à tort comme la partie administrative et logistique est souvent une grande source de stress quelques jours avant le départ, si elle n’a pas bien été traitée en amont.

Assurez-vous sérieusement que tous les passeports des membres de la famille soient bien valides et en règles et ce pour toute la durée du séjour. Ces documents sont assez long à obtenir ou à renouveler.

Renseignez-vous consciencieusement sur les conditions de séjours et d’accès au Vietnam pour savoir quand et comment déposer les dossiers de demande de visas s’ils sont nécessaires. (Lire notre article sur les demandes de visas au Vietnam).

Faites le nécessaire auprès de votre organisme d’assurance et votre agence bancaire pour déterminer concrètement ce qu’ils prennent en charge lors d’un séjour à l’étranger ou souscrivez à une assurance voyage pour toute la famille. Partir en famille est un grand moment de joie mais mieux vaut parer à toute éventualité.

Enfin veillez à ce que tous les vaccins soient à jour pour toute la famille, prenez contact aussi avec les services des maladies infectieuses tropicales pour décider ou non de vous faire administrer certains vaccins et pensez à faire renouveler les ordonnances des membres de la famille suivant des traitements de fonds.

8. Les circuits familiaux recommandés lors d’un voyage en famille au Vietnam

Vous désirez passer un séjour en famille au Vietnam élaboré par un expert ? Alors n’hésitez pas à consulter nos offres les plus populaires de circuits familiaux. En choisissant l’un de ces circuits entièrement personnalisables et pré-planifiés, vous profiterez à coup sûr d’une expérience inoubliable pour toute la famille.

Vous pouvez aussi nous contacter et nous faire part de vos envies et vos attentes, nous nous ferons une joie d’imaginer avec vous un circuit spécialement dédié au bonheur de toute la famille.

Tonkin Voyage fort de son expérience est parfaitement disposé à vous accompagner durant votre épopée familiale et à vous permettre de vivre le voyage de vos rêves.   

À VOIR AUSSI : 

Conseils pour les Vols internationaux Les aéroports du Vietnam
Obtention de Visa | EXEMPTION DE VISA Bagages en soute et en cabine
Meilleure période pour voyager Chez l'habitant au Vietnam
Assurances de voyage Vietnam Quel budget pour un voyage au Vietnam
Douanes au vietnam Voyage au Vietnam en groupe ou individuel
Hébergement, conseils & critères de sélection Comment organiser son voyage au Vietnam
Comment trouver les vols pas chers Jours fériés & vacances au Vietnam