qc5
Guide de voyage
Temoignages Tonkin VoyageTonkin Voyages sur Tripadvisor 2021

CORONAVIRUS ET VOYAGE AU VIETNAM

Point sur la situation “Covid 19” au VIETNAM  au 23 décembre 2021 : Situation et Mesures prises sur place 

Vietnam n’avait encore détecté aucune contamination par le variant du coronavirus Omicron, classé comme variant préoccupant par l’Organisation mondiale de la santé

Le Ministère de la Santé a confirmé lundi 23 DÉCEMBRE 16 377 nouveaux cas locaux de Covid-19, en moins de 155 cas par rapport à la veille, portant le décompte de la vague en cours à 1 604 712.

Les trois localités avec le plus grand nombre de nouveaux cas étaient : Ville de Hanoi avec  1 774 cas, Ca Mau avec 1 167 cas et Tay Ninh avec 949 cas.

Sur le décompte de la journée, 10 152 cas ont été détectés dans la communauté.

Le Ministère de la Santé a également confirmé 10 944 guérisons le même jour, portant le nombre total de guérison à ce jour à 1 184 428.

Le bilan des morts du Covid-19 au Vietnam est passé à 30.530 avec la confirmation mardi 23 DÉCEMBRE de 280 décès.

Vaccination :

Le Vietnam a jusqu’à présent administré plus de 118,7 millions de doses de vaccins. Plus de 49 millions de personnes sont désormais complètement vaccinés

Réouverture des vols commerciaux internationaux à partir du 1er janvier 2022
Le gouvernement vietnamien a accepté un plan de réouverture des vols internationaux réguliers de passagers vers des zones à haut indice de sécurité, tout d'abord Pékin/Guangzhou (Chine), Tokyo (Japon), Séoul (Corée), Taipei (Taiwan), Bangkok (Thaïlande), Singapour, Vientiane (Laos), Phnom Penh (Cambodge), San Francisco/Los Angeles (États-Unis), sur la base des directives du ministère de la Santé des mesures sanitaires pour prévenir les épidémies afin d'assurer la sécurité des visiteurs à l'entrée.
La période pilote débute à partir du 1er janvier 2022. Le vice-Premier ministre a chargé le ministère de la Santé de consulter d'urgence des experts, des entreprises et des personnes, et de publier des directives médicales pour les personnes entrant dans le pays par des vols commerciaux internationaux réguliers.
Le ministère des Affaires étrangères continuera d'assumer la responsabilité principale et de coordonner avec le ministère de la Santé dans les premières négociations pour parvenir à un accord avec d'autres pays et territoires sur la reconnaissance mutuelle des « passeports vaccinaux », en accordant la priorité aux domaines de mise en œuvre dans le projet pilote. phase. .
Auparavant, le ministère des Transports avait proposé deux phases pilotes pour rétablir les vols commerciaux réguliers transportant des passagers internationaux vers le Vietnam.
La phase 1 devrait démarrer à partir du 15 décembre et durer 2 semaines pour les vols réguliers entre le Vietnam et les marchés : Pékin (Chine), Tokyo (Japon), Séoul (Corée), Taïwan Nord (Taïwan), Bangkok (Thaïlande), Singapour, Vientiane (Laos), Phnom Penh (Cambodge), San Francisco ou Los Angeles (USA). Fréquence d'exploitation de 4 vols/semaine/trajet pour chaque côté avec le nombre total prévu de visiteurs entrant au Vietnam d'environ 14 000 personnes/semaine. Uniquement appliqué à 2 aéroports Noi Bai et Tan Son Nhat.
La phase 2 dure 1 mois après la fin de la phase 1, étendra plus de routes, vers Kuala Lumpur (Malaisie), Paris (France), Francfort (Allemagne), Sidney (Australie), Moscou (Russie) et Hong Kong. Outre Noi Bai et Tan Son Nhat, les aéroports internationaux ont proposé de recevoir Da Nang, Cam Ranh, Phu Quoc et Van Don. La fréquence devrait augmenter à 7 vols/semaine/trajet pour chaque côté.

Réouverture des vols commerciaux internationaux à partir du 1er janvier 2022

Le gouvernement vietnamien a accepté un plan de réouverture des vols internationaux réguliers de passagers vers des zones à haut indice de sécurité, tout d'abord Pékin/Guangzhou (Chine), Tokyo (Japon), Séoul (Corée), Taipei (Taiwan), Bangkok (Thaïlande), Singapour, Vientiane (Laos), Phnom Penh (Cambodge), San Francisco/Los Angeles (États-Unis), sur la base des directives du ministère de la Santé des mesures sanitaires pour prévenir les épidémies afin d'assurer la sécurité des visiteurs à l'entrée.

La période pilote débute à partir du 1er janvier 2022. Le vice-Premier ministre a chargé le ministère de la Santé de consulter d'urgence des experts, des entreprises et des personnes, et de publier des directives médicales pour les passagers entrant dans le pays par des vols commerciaux internationaux réguliers.

Le ministère des Affaires étrangères continuera d'assumer la responsabilité principale et de coordonner avec le ministère de la Santé dans les premières négociations pour parvenir à un accord avec d'autres pays et territoires sur la reconnaissance mutuelle des « passeports vaccinaux ».

Auparavant, le ministère des Transports avait proposé deux phases pilotes pour rétablir les vols commerciaux réguliers transportant des passagers internationaux vers le Vietnam.

La phase 1 devrait démarrer à partir du 15 décembre et durer 2 semaines pour les vols réguliers entre le Vietnam et les marchés : Pékin (Chine), Tokyo (Japon), Séoul (Corée), Taïwan Nord (Taïwan), Bangkok (Thaïlande), Singapour, Vientiane (Laos), Phnom Penh (Cambodge), San Francisco ou Los Angeles (USA). Fréquence d'exploitation de 4 vols/semaine/trajet pour chaque côté avec le nombre total prévu de visiteurs entrant au Vietnam d'environ 14 000 personnes/semaine. Uniquement appliqué à 2 aéroports Noi Bai et Tan Son Nhat.

La phase 2 dure 1 mois après la fin de la phase 1, étendra plus de vols, vers Kuala Lumpur (Malaisie), Paris (France), Francfort (Allemagne), Sidney (Australie), Moscou (Russie) et Hong Kong. Outre Noi Bai et Tan Son Nhat, les aéroports internationaux ont proposé de recevoir Da Nang, Cam Ranh, Phu Quoc et Van Don. La fréquence devrait augmenter à 7 vols/semaine/trajet pour chaque côté. 

À partir de quand pourrai-je voyager au Vietnam?
 
Les voyageurs étrangers peuvent visiter le Vietnam ce mois-ci (NOVEMBRE 2021)

Les voyageurs internationaux qui sont complètement vaccinés ou qui se sont guéris de la Covid-19 peuvent visiter cinq destinations au Vietnam, sans quarantaine obligatoire, à partir de ce mois.

Le bureau du gouvernement a annoncé mardi que le vice-Premier Ministre Pham Binh Minh avait approuvé un plan pilote pour accueillir les visiteurs internationaux, comme proposé précédemment par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Le plan se déroulera en trois phases. Dans la première phase qui s'ouvrira ce mois-ci, les étrangers pourront visiter : la plus grande île du Vietnam, Phu Quoc ; la ville centrale de Da Nang ; la province de Quang Nam, qui abrite l'ancienne ville de Hoi An ; la province de Khanh Hoa, qui abrite la ville balnéaire de Nha Trang ; et la province de Quang Ninh, où se trouve la célèbre baie d'Ha Long.

Pour être autorisés à entrer, les voyageurs doivent présenter une preuve valide de vaccination complète ou de guérison du Covid-19, ainsi qu'un résultat négatif de coronavirus avant le départ obtenu dans les 72 heures précédentes.

Les autorités vietnamiennes accepteront les résultats des tests effectués via la méthode d'amplification isotherme à médiation par boucle (RT-LAMP) ou les méthodes de réaction en chaîne par polymérase en temps réel (RT - PCR).

Les visiteurs devront également fournir une assurance médicale ou de voyage, y compris une couverture pour le traitement Covid-19 d'une valeur d'au moins 50 000 $ et réserver un voyage à forfait. Les enfants de moins de 12 ans voyageant avec un parent ou tuteur n'ont pas besoin de certificat de vaccination contre le Covid-19.

Ils doivent installer l'application IGOVN sur leurs smartphones et l'utiliser pendant leur séjour au Vietnam. Aucune quarantaine n'est obligatoire, mais le masquage est obligatoire.

Le premier jour d'entrée, les visiteurs doivent faire un test rapide antigénique sur eux-mêmes et si le résultat est positif, ils seront emmenés dans un établissement médical et leurs frais de traitement seront pris en charge par les agences d'assurance ou les voyagistes.

Les visiteurs qui souhaitent voir leur famille au Vietnam peuvent s'inscrire auprès des voyagistes.

La deuxième phase du plan devrait entrer en vigueur en Janvier 2022 , permettant aux touristes de voyager vers d'autres destinations autorisées dans la première phase après avoir fini de séjourner dans l'une d'entre elles pendant sept jours.

La troisième phase n'a pas encore de calendrier précis à réaliser, mais elle verra le Vietnam entièrement ouvert aux visiteurs étrangers.

Le Gouvernement a fermé ses portes aux touristes étrangers et annulé tous les vols internationaux en mars de l'année dernière sous l'impact de Covid-19. Depuis lors, seuls les rapatriés vietnamiens, les experts étrangers et les travailleurs hautement qualifiés ont été autorisés à entrer dans des conditions strictes.

Le Vietnam a enregistré une baisse de 79% d'une année sur l'autre du nombre de visiteurs étrangers en 2020 en raison des restrictions de voyages liées à la pandémie. Le pays n'a accueilli que 3,83 millions de visiteurs étrangers l'année dernière contre un record de 18 millions en 2019, selon les données officielles.

Pour vous renseigner-vous d'avantage et prendre des actualités mises à jour, nous vous invitons de nous laisser un message via ce formulaire, notre conseiller(e) voyage vous prendre contact avec vous dans les meilleurs délais possible. Nous restons à votre écoute, au plaisir de vous retrouver, nous sommes impatients !

Coronavirus & Voyage au Laos

Coronavirus & Voyage au Cambodge

Coronavirus & Voyage en Thailande

Coronavirus & Voyage en Birmanie

EN SAVOIR PLUS: 

+ Le tourisme au Vietnam après la pandémie de COVID19 ?

+ Les meilleurs circuits au Vietnam en 2022

Meilleure période pour voyager  Croisières au Vietnam
Obtention de Visa | EXEMPTION DE VISA Séjours balnéaires au Vietnam
Informations sanitaires | Le paludisme Chez l'habitant au Vietnam
Assurances de voyage Vietnam + Séjours plongée sous marine au Vietnam
Douanes au Vietnam Voyage Golf au Vietnam
Hébergement, conseils & critères de sélection La baie d'Halong en hydravion & hélicoptère
Voyage en famille /avec des enfants Activités hors de sentiers battus au Delta du Mékong

 

Comme prévu par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Phu Quoc sera piloté pour accueillir les touristes internationaux pendant une période de 6 mois, prévue à partir d'octobre, mais l'heure de prise en charge peut être ajustée en conséquence en fonction de la situation réelle.
Selon ce plan, Phu Quoc accueillera les invités internationaux avec un certificat de vaccination contre le COVID-19 reconnu par l'autorité compétente au Vietnam, pas plus de 12 mois à compter de la date d'entrée, ou les patients COVID-19 se sont rétablis dans les 12 mois. avant l'entrée, reconnu par l'autorité compétente au Vietnam.
Ces cas doivent avoir un test supplémentaire pour le SARS-CoV-2 par méthode RT-PCR/RT-LAMP dans les 72 heures avant le départ et être certifiés par l'autorité compétente du pays réalisant le test (en anglais) avec un résultat négatif et un plus de condition est que l'invité s'est inscrit à un programme de voyages organisés de l'agence de voyages.
Les touristes internationaux entrent par voie aérienne, via des vols charters ou des vols commerciaux.
Actuellement, la liste des pays et territoires dont les citoyens sont autorisés à visiter Phu Quoc n'a pas encore été finalisée, mais le projet de plan proposé concerne l'Asie du Nord-Est, l'Europe, les États-Unis, le Moyen-Orient et l'Australie. ...
La sélection des entreprises, des établissements d'hébergement, des attractions et des installations de services éligibles pour participer au projet pilote d'accueil des touristes n'est pas terminée.
Si la quantité nécessaire de vaccin est distribuée, l'injection peut être effectuée en 15 à 20 jours, voire 1 semaine.
La ville a maintenant dépisté 10% de la population pour COVID-19 et tous sont négatifs. Depuis l'émergence de l'épidémie de COVID-19, Phu Quoc n'a eu que 5 cas de F0 et tous se sont rétablis, actuellement 50% de la F1 est en isolement.
Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Nguyen Van Hung a déclaré qu'il mettrait en place un groupe de travail pour conseiller et superviser la réouverture du marché du tourisme, dirigé par le vice-ministre Doan Van Vi