qc5
Guide de voyage
Temoignages Tonkin Voyage

CORONAVIRUS ET VOYAGE AU VIETNAM

En général, les étrangers ne peuvent pas encore se rendre au Vietnam jusqu'à nouvel ordre!

Seules certaines catégories de personnes,  diplomates et personnels d’ambassade, experts, dirigeants d’entreprise, travailleurs qualifiés, leurs familles ainsi que les étudiants internationaux peuvent être exceptionnellement autorisées à entrer par les autorités vietnamiennes. Ces personnes doivent demander le visa par le bias de l'organisation vietnamienne et non par l'intermédiaire de l'ambassade ou du consulat.

Les fonctionnaires exigent que les personnes qui peuvent encore entrer au Vietnam obtiennent un résultat négatif au test COVID-19 dans les cinq jours précédant la date du voyage. Tous les passagers, y compris les experts étrangers et le personnel de bord, doivent être mis en quarantaine dans des installations centralisées pendant 14 jours après leur entrée au Vietnam.

Les vols commerciaux à l'arrivée restent suspendus jusqu'à nouvel ordre

Des vols charter peuvent être effectués au cas par cas pour transporter des citoyens vietnamiens et des ressortissants étrangers qui sont autorisés à entrer dans le pays. Toutefois, les autorités ont interdit les vols en provenance d'Afrique du Sud et du Royaume-Uni, en raison des nouvelles variantes COVID-19 en provenance de ces deux pays.

Nouvelles du mercredi 31 mars 2021: Réouverture des vols internationaux réguliers transportant des passagers au Vietnam

A partir de septembre 2021, en fonction des progrès de la vaccination au Vietnam et de l'évaluation de l'immunité communautaire après la vaccination de masse dans la société, l'Administration de l'aviation vietnamienne déploiera des vols réguliers transportant des passagers au Vietnam sans nécessiter d'isolement après leur entrée lors de l'application du "passeport vaccinal".

Ce règlement s'applique aux clients des pays / régions qui ont annoncé l'acceptation de l'efficacité épidémique COVID-19 du même vaccine que le Vietnam a annoncé pour une application généralisée sur le territoire vietnamien. La fréquence initiale serait de 7 vols / semaine pour les compagnies aériennes de chaque partie.

En conséquence, il n'y aura pas d'isolement centralisé requis pour les passagers dont le test de dépistage du SRAS-CoV-2 est négatif à l'aide de la technologie de PCR en temps réel dans les 3 à 5 jours avant d'entrer au Vietnam et Certificat de vaccination international approuvé par les établissements de vaccination approuvés par le gouvernement ou dans le cadre du système de vaccination de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

Les passagers après l'entrée doivent déclarer aux autorités locales leur lieu de résidence et s'isoler soi-même à la résidence de 7 à 14 jours (selon les directives du ministère de la Santé); Les passagers qui n'ont pas suffisamment de test négatif pour le SRAS-CoV-2 et le certificat de vaccination internationale doivent être en quarantaine pendant 14 jours.

Situation et Mesures prises sur place

Le Vietnam figure à la deuxième place sur les 100 pays sondés en termes d’efficacité dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 et est un exemple à suivre, affirme le site américain d’information Business Insider.

La population est invitée à appliquer sérieusement le message 5K :  Khâu trang (Masque), Khu khuân (Désinfection), Khoang cach (Distance), Không tu tâp (Sans rassemblement) et Khai bao y tê (Déclaration médicale) pour vivre en toute sécurité avec l’épidémie.

Les mesures barrières doivent être bien respectées. Le port du masque dans les lieux publics, dans les transports publics reste obligatoire. Le non-respect de cette obligation peut vous exposer à une amende. La prise de température est souvent obligatoire à l’entrée dans les lieux publics et les lieux officiels. Il est recommandé de se laver les mains fréquemment avec du savon et de l’eau ou du gel hydro-alcoolique. Il est également recommandé d’éviter de se rendre dans des lieux très fréquentés.

Les bars, boîtes de nuit et salons de karaoké, ainsi que les stands de nourriture dans la rue, sont fermés à Hanoi et. Les grands rassemblements sont interdits. Ho Chi Minh Ville a interdit les festivals et les manifestations sportives, ainsi que tout événement ou rassemblement public de plus de 30 personnes ; les bars et les boîtes de nuit doivent être fermés.

De 06h00 à 18h00 jeudi 25 mars, le Vietnam a détecté trois nouveaux cas de coronavirus, portant le total à 2.579, parmi les nouvelles contaminations figurent une femme de 31 ans et une fille de trois ans à Hai Duong qui sont en quarantaine depuis le 28 février. L’autre cas est une femme vietnamienne de 44 ans de retour des Etats-Unis à bord d’un vol ayant transité par le Japon. Elle est en quarantaine depuis son retour sur le territoire national le 22 mars. A ce jour, 2.265 patients de COVID-19 ont été guéris et 35 décès ont été déplorés. Parmi les patients en cours de traitement, 54 ont été testés négatifs au virus une fois; 21 autres, deux fois; et 45 autres encore, trois fois.

Vaccine:

Le ministère de la Santé et les entreprises nationales opérationnelles dans le secteur de la santé accélèrent les négociations pour obtenir des vaccins auprès de COVAX Facility, AstraZeneca, Pfizer et Sputnik V, afin de procéder à la vaccination des habitants le plus rapidement que possible. Les autorités ont annoncé l'achat de 30 millions de doses du vaccin AstraZenaca/Oxford. En parallèle, les tests sur l'Homme au Vietnam et les négociations avec plusieurs laboratoires internationaux se poursuivent. Le premier lot, avec 117.600 doses, fournies par AstraZeneca, est arrivé le 24 février au Vietnam. Selon une étude menée par les instituts de sondage BVA et WIN, 98 % des Vietnamiens sont prêts à se faire vacciner. Au 21 mars, plus de 35.000 personnes au Vietnam avaient été vaccinées contre le COVID-19. En plus des vaccins importés, le Vietnam promeut la recherche et le développement de vaccins dans le pays. Un vaccin contre le COVID-19 Nano Covax fabriqué au Vietnam devrait être utilisé au plus tôt en 2022.

Distention sociale & Confinement : La province de Hai Duong

Selon le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19, la ville de Chi Linh est le plus grand foyer épidémique du Vietnam. Depuis l'éclatement du COVID-19 le 27 janvier, Chi Linh a enregistré 383 cas parmi 684 détectés dans toute la province. Actuellement, ce foyer épidémique est sous contrôle. Les autorités de Hai Duong ont exprimé le souhait que les forces continuent à aller de pair avec Chi Linh jusqu’à la fin de l’épidémie. Mardi 2 mars, la province de Hai Duong avait décidé de mettre fin à la distanciation sociale dans toute la province et au confinement dans la ville de Chi Linh et le district de Câm Giang.

À partir de quand pourrai-je voyager au Vietnam?

Pour l’instant, les frontières vietnamiennes restent fermées, sauf très rares exceptions. Il est difficile de prévoir quand elles rouvriront. Gardez un œil sur notre site web et renseignez-vous auprès de nos conseillers voyage ou de votre compagnie aérienne. Il est prévu de ne pas vous conseiller de vous rendre au Vietnam avant au moins un mois.

Pour vous renseigner-vous davantage et prendre des actualités mis à jour, nous vous invitons de nous laisser un message visa ce formulaire, notre conseillere voyage vous prendre contact avec dans les meilleurs délais possible 

EN SAVOIR PLUS: 

Meilleure période pour voyager  Croisières au Vietnam
Obtention de Visa | EXEMPTION DE VISA Séjours balnéaires au Vietnam
Informations sanitaires | Le paludisme Chez l'habitant au Vietnam
Assurances de voyage Vietnam + Séjours plongée sous marine au Vietnam
Douanes au Vietnam Voyage Golf au Vietnam
Hébergement, conseils & critères de sélection La baie d'Halong en hydravion & hélicoptère
Voyage en famille /avec des enfants Activités hors de sentiers battus au Delta du Mékong