Guide de voyage
Temoignages Tonkin VoyageTonkin Voyages sur Tripadvisor 2021

Vietnam, Cambodge, Laos...quel pays choisir ?

Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, Birmanie, quel pays choisir ?

Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, Birmanie, quel pays choisir ? Voilà une question que l’on se pose souvent lors d’un premier voyage en Asie du Sud Est qui est une partie du monde fascine et fait rêver : de par sa culture Bouddhiste, ses saveurs, et ses paysages époustouflants. Le mode de vie est très différent ainsi que les codes culturels. Mais sur quel pays se portera votre choix pour votre prochain voyage dans la péninsule indochinoise?  Nous allons essayer de vous guider afin que vous puissiez faire le bon choix. Découvrez les 6 points forts de chaque destination !

I/ VIETNAM

Le Vietnam, qui dispose d’une façade maritime de 3.200 km, est souvent décrit comme un pays «trois-en-un». On peut en effet y admirer différents paysages, apprécier les  climats que l’on soit au Nord (circuit authentique montagnes et balades à travers les rizières en terrasses), au Centre les séjours balnéaires au Vietnam (plages de sable blanc, fermes horticoles à perte de vue) ou Sud les balade ou croisières sur le delta du Mékong (plaines inondées).

1/ La Culture

L’histoire et la culture Vietnamienne prennent leurs racines il y a plus de 4000 ans. Le pays a la chance de posséder encore de nombreux trésors retraçant cette histoire séculaire. On peut notamment parler du nombre important d’ouvrages anciens, de légendes populaires, ainsi que des fêtes traditionnelles. Le tout enrichi et démultiplié par la grande mosaïque ethnique (54 ethnies cohabitent au Vietnam) du pays. S’y ajoutent de nombreux monuments religieux avec d'anciens temples, pagodes, et tombeaux féodaux et tant d’autres vestiges historiques millénaires parsemés à Hanoi, Hue, Hoi An... Sans oublier son histoire coloniale visible encore dans des villes comme Hanoi ou Hô Chi Minh-Ville. D’ailleurs, ces dernières années, les touristes viennent visiter le Vietnam non seulement pour y découvrir ses beaux paysages, mais aussi pour mieux appréhender l’histoire du peuple vietnamien.

2/ La beauté des paysages

Ce n’est pas étonnant de retrouver régulièrement le Vietnam dans de nombreux classements sur les destinations les plus prisées au monde. Pour répondre à la première question "Où aller au Vietnam?",  le pays regorge en effet de nombreux paysages spectaculaires qui sont passionnants à découvrir.

Le Nord est une région propice à l’aventure, c’est le véritable poumon vert du Vietnam. Entre affleurements karstiques, montagnes abruptes, parcs nationaux et panoramas exceptionnels, les fans de randonnées, de kayak, de photographies et de rencontres seront comblés. Vous y trouverez notamment l’impressionnante région de Sapa et la fameuse Baie d’Halong, rien que ça !

Le Centre du pays est réputé notamment pour ses joyaux historiques du pays comme la ville de Hué et d’Hoi-An, par exemple, qui ne vous laisseront pas indifférents. Les paysages entres grottes, rizières, temples et cours d’eau vous séduiront ! 

La partie Sud du Vietnam mêle merveilleusement bien le farniente, avec le littoral du Sud-Est, que la vie nocturne et l’histoire, avec la grande ville de Hô Chi Minh. Le tout possédant un arrière-pays montagneux aussi intéressant qu’au Nord avec certains des plus beaux parcs nationaux du pays.

3/ Les Vietnamiens

Le Vietnam se compose de 54 groupes d’ethnie qui habitent dans le même territoire, chaque groupe a une propre caractéristique, alors, la culture vietnamienne est «une unité dans la diversité culturelle». En plus de la culture typique des Viet- Muong, il existe d’autres groupes cultures comme Tay- Nung, Thai, Cham, Mon- Khmer, H’Mong- Dao, en particulier la culture des groupes ethnies de Tay Nguyen a gardé des traditions très riches dans tous les domaines de la société agricole dans laquelle elle est associé aux régions de forêts et montagnes naturels.

Comme beaucoup d’autres pays voisins en Asie du Sud-Est, le Vietnam est également célèbre pour son précieux “atout” qui est la convivialité et l’hospitalité des Vietnamiens. Dans chaque destination, vous serez toujours accueillis avec un sourire amical et aidés chaque fois que vous en avez besoin. Par exemple, les habitants de Hue sont célèbres pour leur élégance, tandis que les gens de Hoi An sont bien connus avec leur honnêteté. Si vous avez la chance de visiter le Delta du Mékong, vous serez impressionné par la sincérité et l’enthousiasme des habitants de cette région du fleuve mystique.

4/ La cuisine  

Fine, légère, peu grasse et faisant la part belle aux légumes et herbes aromatiques, la cuisine Vietnamienne est une cuisine saine, équilibrée qui ne fera pas monter en flèche votre taux de cholestérol ou votre taux de sucre. Une cuisine toujours en plein dans le mille de la gourmandise avec des saveurs qui rebondissent dans tous les sens.

Lorsqu'on pense au Vietnam, on pense automatiquement aux plats typiques comme les soupes tonkinoises, les sautés de crevettes, les nems, les rouleaux de printemps, mais il y a plus à découvrir. 

5/ Climat du Vietnam

Le Vietnam s’étend verticalement et divise en trois zones climatiques distinctes : le Nord, le Centre et le Sud. Le climat du Vietnam est profondément influencé par la mousson, qui apporte à chaque région des caractéristiques météorologiques différentes.

Le Nord du Vietnam : Il y a quatre saisons au Nord du Vietnam. L’hiver dure de Décembre à Février, la température baisse et le taux d’humidité est bas. L’été est de Mai à Aout, chaud, pluvieux et humide. Le reste est le printemps et l’automne où le climat est plus doux.

Le Centre du Vietnam : climat tropical humide ou climat littoral de mousson. La température est chaude presque toute l’année. Les mois les plus secs tombent de Novembre à Avril, tandis qu’en été, le Centre du Vietnam souffre de nombreuses de tempêtes et d’inondations.

Le Sud du Vietnam : Cette région possède seulement deux saisons : la saison sèche et la saison humide tandis que la température reste élevée toute l’année. La saison humide dure de Novembre à Avril et la saison humide de Mai à Octobre.

6/ Formalités d’entrée au Vietnam

Faire une demande de visa pour le Vietnam est plus simple et plus rapide : Exemption de visa pour les français pour un séjour allant jusqu’à 15 jours. Outre le visa que l’on peut demander à l’ambassade, le visa pour le Vietnam peut aussi être accordé à l’arrivée. Tout ce que vous devez faire, c’est de postuler en ligne pour votre lettre d’approbation par l’intermédiaire des agences de voyage en ligne. La lettre vous sera envoyée dans un délai de 2 jours.

II/ CAMBODGE

En parlant du Cambodge, plus petit pays du Sud-Est asiatique, il est probable que tout le monde pense tout de suite aux anciens monuments architecturaux, aux pagodes sacrées et à la culture traditionnelle et particulière d’un pays en Indochine. 

1/ La Culture

Le Cambodge est un petit pays qui a marqué l’histoire de l’humanité, par la brillance de sa civilisation angkorienne, mais aussi par le drame des Khmers rouges. Profondément bouddhiste, le peuple Cambodgien est une formidable résilience humaine, basée sur la gentillesse et la discrétion.

2/ La beauté des paysages

Le Cambodge est réputé pour ses paysages sauvages. N’oubliez pas votre casquette avant de partir   explorateur le nord-est du pays, plus précisément  les provinces de Ratanakiri et du Mondolkiri, pour rencontrer quelques tribus isolées dans un monde plus ou moins « primitif ». Si vous voulez découvrir la faune et la flore Cambodgienne, arpentez les réserves naturelles, dont les plus connues sont le Parc National du Bokor situé à 8 km de Kampot et le Parc national du Ream à Sihanoukville. Au hasard d’une visite, vous croiserez inévitablement des singes ou des aigles. 

3/ Les Cambodgiens

Les Cambodgiens sont pudiques: Toujours habillés en long, en haut comme en bas, ils poussent parfois jusqu’à mettre des chaussettes sous leurs tongs et des bonnets en laine pour les protéger du soleil.

Les règles concernant les touristes sont donc assez strictes : il est de bon ton de se promener dans une tenue décente, et carrément inconcevable de visiter temples et ruines les genoux ou les épaules découverts.

Les cambodgiens sont superstitieux: Toujours par crainte des esprits, les cérémonies locales sont toujours accompagnée d’une musique assourdissante : c’est pour éloigner les mauvais esprits !

Les Cambodgiens vivent à leur rythme : La nonchalance, le calme et le côté paisible de la vie cambodgienne frappe et séduit tout à la fois. Une chose à la fois, prendre son temps, faire une sieste dans un hamac à l’ombre… telles sont les traces de cette philosophie de vie locale

 4/ La cuisine

Les spécialités du pays résultent d’un doux mélange des recettes asiatiques, notamment Chinoises, Indiennes et Vietnamiennes en grande partie. Pour titiller vos papilles, testez l’amok en premier lieu. Ce plat à base de poisson cuit au four est agrémenté de citronnelle, de piment et de   noix de coco. Puis, essayez le succulent crabe bleu de Kep, mijoté avec des légumes et infusé au poivre de Kampot. Pour les gourmets les plus téméraires, les street-food des marchés nocturnes proposent des nouilles garnies d’ingrédients insolites comme des insectes et des tarentules…..

5/ Climat du Cambodge 

Comme tout pays tropical digne de ce nom, le Cambodge connaît 2 saisons : la période d'hiver (novembre à mars) et la mousson d'été (mai à octobre). La 1re est relativement sèche (avec une température autour de 25 à 30 °C) ; la 2de est très chaude (jusqu'à 35 °C) et surtout très humide (pluies violentes mais courtes, en fin de journée, et pas mal d'inondations). Avril et mai sont 2 mois particulièrement étouffants.

En résumé, il fait (très) chaud toute l'année ! Mais la chaleur est plus facilement supportable en hiver (janvier est idéal), moment où les pluies sont très rares.
La meilleure période pour partir est donc de novembre à mars.

6/ Formalités d’entrée au Cambodge

Pas de démarches à faire avant votre voyage, le visa pour le Cambodge se fait sur place, à l’aéroport. Préparez juste 30 dollars (prévoir 1 OU 2 $ supplémentaires de taxes en sus….) et une photo d’identité.

III/ LAOS

Moins fréquenté que la Thaïlande, moins prestigieux que le Cambodge avec ses temples d’Angkor, moins médiatisé que la Birmanie et moins ambitieux que le Vietnam, ce long bandeau niché au cœur de la péninsule indochinoise a préservé son mystère et son authenticité. Pays de montagnes et de minorités, il a gardé une capitale au charme provincial que 30 années de communisme n’ont pas pris le temps de gommer. 

1/ La Culture

Vous aurez l’étrange sensation que le temps s’est arrêté dans ce petit coin d’Asie où la culture traditionnelle est encore largement influencée par le bouddhisme. Le Laos constitue de fait une destination idéale pour les personnes en quête de spiritualité. En fait, environ 90% de sa population pratique le bouddhisme. Cette religion imprègne tous les aspects de la vie quotidienne des Laotiens et influence énormément leur culture et leur société. Les Laotiens ont l’habitude de donner l’aumône aux moines chaque matin.

Au petit jour, c’est un moment solennel où les moines sortent de leurs monastères, pieds nus et silencieux, vêtus d’orange et sébile en main. Ils défilent dans les rues pour collecter leur nourriture  auprès des habitants. Les Laotiens croient que cela le permet d’être méritant et leur permet  de limiter le nombre de réincarnations.

2/ La beauté des paysages

Malgré que le pays n’ait pas d’accès à la mer, il faut visiter le Laos pour ses paysages sublimes. Montagnes, cascades d’eau, fleuves, grottes, campagne

Le Laos possède des cascades impressionnantes, comme les chutes de Kuang Si à plusieurs niveaux, en aigue-marine, à Luang Prabang, et les chutes déchaînées de Khone Phapheng près d’îles 4000, à la frontière avec Cambodge. Nagez dans les bassins, parcourez les jungles et profitez de la beauté de ces merveilles naturelles, tout cela sera une expérience inoubliable !

3/ Les Laotiens

Souriants et cools mais vraiment cools…
Ils passent leur temps à manger à longueur de journée. Manger à toute heure  c’est une l’une des occupations préférées des Laotiens. Et le « Bô penh yang » (« pas de souci ») au Laos. Cette expression incarne très bien le Laos. On peut même y trouver un bar-restaurant à ce nom en pleine capitale Laotienne. Quel humour ces Lao !
D'un caractère timide et discret au premier abord, les Laotiens sont adorables et incroyablement accueillants dès que vous aurez osé faire le premier pas. Il n'est pas rare, lors d'une promenade, d'être convié à un mariage, un repas, un anniversaire ou d'entrer dans une salle de classe. Des moments uniques et  inoubliables.

4/ La cuisine 

La gastronomie du Laos est réputée pour être équilibrée, saine, fine, spécifique et originale, avec le riz gluant comme l’élément de base consommé à tous les repas Laotiens. En outre, la cuisine laotienne est encore influencée par la cuisine française en raison de l’époque coloniale. En effet, le pain fait partie intégrante de la vie quotidienne des Laotiens. Pour les voyageurs, un voyage au Laos, c’est sans doute une bonne occasion de déguster des merveilleux plats locaux ainsi que des plats occidentaux agrémentés et adaptés à la Laotienne que vous ne trouverez  nulle part ailleurs !.

5/ Climat du Laos

Le climat du Laos est tropical dans la plupart des zones de plaine, tandis qu'il est subtropical à l'extrême nord et dans les montagnes. Le pays est affecté par la mousson : celle de l'hiver, qui apporte le beau temps et un peu de fraîcheur la nuit de novembre à février, et celle de l'été, qui apporte de l'air humide et des pluies de mai au début ou au milieu d'octobre. Cependant, la mousson est irrégulière : elle n'arrive pas toujours au même moment, et n'a pas toujours la même intensité.La période entre mars et mai, avant l'arrivée des pluies, est la plus chaude de l'année, et elle est encore assez sèche, mais quelques orages de chaleur de l'après-midi peuvent survenir ; les mois d'été sont moites, avec des maximales de l'ordre de 30/32 degrés, mais l'humidité est élevée. Avril est le mois le plus chaud, avec des maximales de 35 degrés, mais parfois des pics de 40/42 degrés dans le centre-sud, et même 45 °C dans le nord, qui est la zone affectée par la plus grande continentalité. En mai la température commence à diminuer dans le sud, tandis que dans le nord, où la mousson arrive plus tard, il fait encore très chaud, surtout dans la première partie.

6/ Formalités d’entrée au Laos

Pour se rendre à Laos, les citoyens de l’UE doivent demander un visa (à l’exception de la Suisse et le Luxembourg, pour un séjour de 15 jours). 

Pas de démarches à faire avant votre voyage, le visa pour le Laos se fait sur place, à l’aéroport. Préparez juste 30 dollars et une photo d’identité.

IV/ BIRMANIE

La Birmanie, ou le nouveau Myanmar, un pays bien méconnu par les occidentaux du fait de l’ouverture récente de ses frontières. Une nouvelle destination qui attire mais, comme toute nouveauté,   suscite de nombreux doutes et de nombreuses interrogations questions de la part de nos voyageurs…

La Birmanie, une terre insolite aux mille merveilles à la gentillesse incomparable de sa population, est pourtant bien un pays qui vaut la peine d’être visité.

1/ La Culture

Aujourd’hui, la Birmanie compte environ 90% de bouddhistes. Vénérant Bouddha (qui signifie l’omniprésence), les bouddhistes birmans croient en la réincarnation, le Karma, et sont adeptes de la méditation et la prière. 

Soies, bijoux, laques, cigares… vous trouverez encore de nombreux produits confectionnés à la main en Birmanie, l’artisanat comptant encore parmi les plus importantes sources de revenus de la population. Notez toutefois qu’il est préférable d’éviter les grands marchés où se retrouvent la plupart des touristes, privilégiez plutôt les petites boutiques à l’écart des circuits touristiques où vous trouverez des articles beaucoup plus authentiques.

2/ La beauté des paysages

Restant encore aujourd’hui l’un des pays les plus mystérieux et les plus méconnus du monde, le Myanmar est une terre à la beauté et au charme intact, récemment émergé dans le monde moderne et offrant toutes les beautés traditionnelles de l’Asie en un seul pays fascinant. Forêts vierges, montagnes aux cimes enneigées, plages sublimes, combinées à un riche et glorieux héritage vieux de plus de deux milles ans. Les fabuleux monuments et les anciennes cités attestent d’une culture vibrante, toujours présente parmi les cent trente-cinq groupes ethniques que compose le pays.

Pagodes dorées, moines en toge couleur bordeaux, villes royales, vieilles légendes, festivals aux mille couleurs, généreux sourires d’une population offrant l’accueil le plus chaleureux d’Asie, et nature d’une beauté exceptionnelle abritant une riche faune sauvage

3/ Les Birmans

Le pays abrite un nombre incroyable d’ethnies différentes. Près de 130 minorités se partagent le territoire, chacune ayant leurs langues, leurs histoires et leurs particularités. Cela offre ainsi au voyageur l’opportunité de découvrir différentes cultures en un seul pays, un seul voyage.

Vous pourrez partir à la rencontre du peuple Shan, bouddhiste, aussi bien que les Kachins, à majorité chrétienne, ou encore les Rakhins, un peuple qui a su s’adapter aux conditions hostiles de l’ouest du pays, une région montagneuses et vraiment difficile d’accès.

4/ La cuisine 

La cuisine birmane, influencée par le monde Chinois, Indien, Thaïlandais et ses différents groupes ethniques est encore très peu connue dans le monde pourtant elle offre bien des mets, tous aussi succulents les uns que les autres mais surtout une nourriture très saine. Les principaux aliments que vous retrouverez dans un repas birman sont : le poisson et la viande (peu de bœuf car considéré comme espèce défendue et le porc considéré de manière négative par les esprits) agrémenté d’une délicieuse sauce au curry, accompagné de riz et d’un bouillon ou de divers plats de légumes. 

5/ Climat de Birmanie

En Birmanie le climat est de type tropical qui se caractérise par deux saisons :

- La saison sèche, d’octobre à février qui offre une météo ensoleillée et des températures agréables. De février à mai, il fait généralement très chaud.

- La saison des pluies de mai à octobre. C’est la mousson, les pluies rendent certains sites inaccessibles en raison du mauvais état des routes.  

6/ Formalités d’entrée en Birmanie 

Comme pour beaucoup de pays, il vous faut un passeport valable encore 6 mois au moment du départ, et disposant d'au moins 3 pages vierges. Un visa est obligatoire pour entrer sur le territoire birman. Il est valide 3 mois après émission et 28 jours sur place. Comment obtenir un visa pour la Birmanie :

-  Auprès de l’ambassade de Birmanie de votre pays d’origine.

- Demande d’un E-visa pour la Birmanie par internet en vous rendant sur le site evisa.moip.gov.mm. Ce e-visa permet d’entrer dans le pays à partir des aéroports internationaux de Yangon, Mandalay et Naypyidaw ainsi qu’à certains postes frontières terrestres.

V/ THAILANDE

Située en plein cœur de l’Asie du Sud-Est, la Thaïlande fait frontière commune avec quatre pays distincts : le Myanmar, le Laos, le Cambodge et la Malaisie. Cette situation géographique particulière en a fait un point de rencontres des cultures et des modes de vies, qui a produit toute la diversité ethnique qui la caractérise.

1/ La Culture

Influencée par la religion, la culture thaïlandaise qui est très ancienne partage des similitudes avec celles de ses pays voisins tels que la Birmanie, le Cambodge et le Laos. De même, les flux migratoires venant de Chine ont également eû une importante influence sur la culture Thaïe.

95 % des Thaïs sont bouddhistes, les temples sont donc nombreux dans tout le pays. Il est obligatoire d’ôter ses chaussures et de ne pas porter des vêtements trop dénudés (short, maillot de bain, etc.) lors d’une visite.

2/ La beauté des paysages

Les premières images qui nous viennent à l’esprit quand on pense aux paysages de Thaïlande ce sont les îles paradisiaques aux eaux turquoise, les traditionnels bateaux de pêcheurs, les rizières …

Les îles en Thaïlande, réparties d’un côté dans le golfe de Thaïlande, de l’autre sur la mer d’Andaman, sont exceptionnelles : Koh Phi Phi, Koh Chang, Koh Yao, Koh Tao, Koh Lanta … pour ne citer qu’elles.

La Thaïlande c’est aussi les rizières, la montagne, les forêts à la végétation luxuriante, les cascades, les fleuves et les rivières. Un petit paradis pour les amoureux de la nature.

 3/ Les Thaïs

Le peuple Thaï représente le principal groupe ethnique de la Thaïlande. Puisant leurs origines de la Chine du Sud, les Thaïs se sont installés au Yunnan dès le 1er siècle avant J.C. Puis c’est au 11ème siècle qu’ils se sont établis dans la région de la Thaïlande actuelle.

Le peuple Thaïlandais est habitué à côtoyer les touristes. Certaines zones sont moins fréquentées, mais les locaux n’y sont pas moins accueillants. Au contraire, ils sont heureux de nous recevoir, de nous faire découvrir leur pays et d’apprendre quelques mots anglais et français. La majorité des Thaïs s’expriment plutôt bien en anglais. Ils aiment partager leur culture et découvrir notre culture en retour.

4/ La cuisine

La cuisine thaïlandaise est à l’image de ses habitants : chaleureuse et exotique. Chaque bouchée fera festoyer votre palais ! Vous trouverez les meilleurs plats (et les moins chers par la même occasion !) dans la rue, sur les étals. Les ingrédients cuisinés sont frais et délicieusement embellis par de nombreuses herbes aromatiques et des ingrédients savoureux comme la citronnelle, la menthe, la coriandre et le curry. Nous conseillons tout particulièrement le poulet thaï au basilic et la soupe Tom Yum.

5/ Climat de Thaïlande

On distingue trois saisons dans le pays. Il faut en premier lieu retenir qu’il fait tout le temps chaud et que partir d’Europe en plein hiver est forcément un bouleversement climatique. C’est d’ailleurs ce qui conduit de plus en plus de voyageurs à choisir cette destination qui aide à recharger les batteries. De mi-mars à mi-mai, c’est la saison chaude avec des températures maximales qui atteignent 36 °C. La chaleur est moins étouffante de mi-mai à mi-novembre lors de la saison des pluies. Certes, il y a des pluies et des orages, mais aussi de nombreuses heures d’ensoleillement dans la journée. La saison idéale est sans doute celle qui s’étend de mi-novembre à mi-février, avec des températures douces, une mer chaude et le soleil bien présent.

6/ Formalités d’entrée en Thaïlande

+ Les ressortissants du G7 (donc France et Canada), mais également de Belgique et de Suisse, entrant en Thaïlande par voie terrestre ou par voie aérienne pour un motif touristique, sont dispensés de visa pour tout séjour inférieur ou égal à 30 jours dès lors que le passeport est encore valable pour 6 mois au moins lors de l’entrée sur le territoire.

+ Pour les durées supérieures à 30 jours, l’obtention d’un visa est obligatoire. Le visa touristique est délivré par les ambassades de Thaïlande à l’étranger

Faire un voyage en Asie du Sud Est est sans aucun doute dépaysant. Cette partie du monde regorge de destinations fantastiques avec une nature à couper le souffle et d’une grande richesse de paysages. Rizières, montagnes, volcans, plages de sable blanc ou noir, eaux turquoises où la vie marine est exceptionnelle, forêts tropicales, animaux sauvages pour ne citer que cela, feront partie de votre voyage. Cette partie d’ailleurs est prisée des voyageurs pour des séjours de longues durées comme des tours du monde. Elle permet d’ailleurs aux voyageurs grâce à des tarifs abordables (logements, nourritures, transports…) de profiter plus longuement de cette région et de ses habitants tout aussi incroyables.

Nous espérons que toutes ces informations sauront vous séduire et vous inciter à découvrir tous ces pays. Ils sont tous différents, mais leurs points communs sont l’accueil, le sourire, la gentillesse et la beauté des sites. Le plus difficile sera pour vous  de faire votre « 1er choix » sur le premier pays à découvrir. Vous serez captivés et gageons, sans nul doute,  que vous aurez, à postériori, l’envie de visiter tous les autres ! L’Asie du SUD EST vous attend avec impatience ! Nous nous ferons un plaisir d’organiser le voyage de vos rêves.