Guide de voyage
Temoignages Tonkin Voyage

Voyage à moto au Vietnam

Vous voyagez d’habitude en vous déplaçant en voiture, en avion ou en train et vous souhaitez un autre voyage, plus aventurier, avec un nouveau mode de transport, avez-vous déjà pensé à un voyage à moto ?  Durant vos derniers voyages, vous avez sans doute rencontré voyageurs à moto. Ils voyagent à leur rythme, ne sont pas tributaires des horaires, des bus, ou des trains et ne vont pas simplement de ville en ville. Ils s’arrêtent quand bon leur semble, vont à la rencontre des habitants, découvrent des paysages et des merveilles que les guides ne recensent pas. Un « road trip » en totale liberté vous séduirait-il ?

Le Vietnam est le pays des deux roues. Les Vietnamiens transportent leurs familles, toutes sortes de colis et d’animaux sur leurs motos… Alors, enfourcher sa moto, c’est se déplacer comme un Vietnamien, briser les distances avec la population, s’immerger un peu plus au cœur du pays et conquérir le cœur des gens

Avec des paysages insolites, de routes en lacets, des pistes, de cols aux panoramas impressionnants, des  rencontres fortuites avec la population, et d’un peu d’improvisation….le Vietnam est le pays qui se prête  particulièrement  bien à ce type d’aventure !

COMMENT ORGANISER UN VOYAGE A MOTO AU VIETNAM ?

1/ Où voyager et combien de temps faut-il prévoir pour un voyage à moto ?


Le Vietnam est un immense pays qui offre une grande diversité de paysages et de climats. Tout dépend du temps dont vous disposez et de ce que vous souhaitez y faire. Sinon du Nord au Sud, d’Est en Ouest, tout est possible, tout est réalisable ! Si vous souhaitez découvrir la montagne et les minorités ethniques, cap au Nord. Si vous êtes plus attiré par les plages et le soleil, cap au sud. Si vous souhaitez évoluer à travers différents paysages et vous  rendre compte des contrastes du pays, traversez le pays. Cependant, nous pensons que la traversée du pays d’Hanoi à Saigon ou l’inverse n’est pas forcément la meilleure solution. Car il vous faut conduire de nombreuses heures dans la journée, ce qui laisse peu de temps pour nouer des contacts avec  les habitants

Pour ceux qui aiment prendre leur temps, il vaut mieux   se concentrer sur une région particulière en plusieurs jours. La région du Nord est toujours la plus recommandée pour un voyage à moto au Vietnam. Avec une superficie plus de deux fois celle du delta du Mékong, les paysages, les routes, les populations sont des plus diversifiés.

En fonction de votre disponibilité, vous pouvez faire une simple excursion aux alentours de votre ville en une journée ou bien 2-3 jours pour un minitour dans les villages ou les parcs naturels proches d’Hanoi ou de Saigon…Mais 5 jours sont un minimum pour bon compromis temps/découverte si vous souhaitez découvrir la région montagneuse du Nord (tels qu’Hanoi – Sapa par la route 32  - Bac  Ha, par l’ancienne route coloniale numéro 4 entre Cao Bang et Lang Son - Hanoi )…Deux semaines seraient une durée idéale pour un voyage à moto au Vietnam, que ce soit dans le nord uniquement ou bien d’un bout à   l’autre côté du pays.

2/Quelle est la meilleure  période   pour ce type de voyage ?


Le climat au  Vietnam est très différent entre les trois grandes régions

+ Au Nord : le printemps (mars-mai) et l’automne (aout-oct.) sont les périodes à privilégier. Le temps est clair, ensoleillé et agréable. Les activités dans les campagnes plus intenses à ces périodes rendent le voyage plus vivant.  La période  entre juillet et octobre, c’est la saison de la récolte du riz, toutes les collines et les montagnes sont couvertes par un grand tapis jaune. Les mois de marsavril et mai sont les mois où l’on plante le riz. Les paysages seront donc très différents par rapport aux   photos que vous pu voir sur ces régions. Le temps est toutefois parfait pour faire de la moto puisque c’est la saison sèche. Juin et juillet sont à éviter car il fait beaucoup trop chaud et il pleut énormément. Les mois de décembre à février sont aussi  à éviter à cause du froid et de brouillard.

+ Au Centre :  Il est un peu similaire au Nord avec les  4 saisons mais l’hiver est beaucoup moins rigoureux, l’été est un peu plus en avance par rapport au Nord. Les conditions climatiques permettent donc un voyage agréable pendant une grande partie de l’année (sauf la saison des pluies de novembre à janvier, qui est assez désagréable du côté de Hue et Hoi An)

+ Au Sud : Grand soleil toute année, mais il faut distinguer deux périodes distinctes    : avril et mai sont les mois les plus chauds,   puis de juin à septembre la mousson s’installe. Alors vaut mieux éviter cette période  pour rouler à moto 

3/ Qui peut apprécier  ce type de voyage ? On a besoin d’un permis ?

Beaucoup de monde pense que ce type de voyage est créé principalement pour des jeunes. Pas totalement vrai, même si vous avez 50 ans ou plus, si vous êtes passionné sportif, c’est une super formule de voyage ! Une chevauchée fantastique aux milieu de superbes paysages, l’aventure est partout, de superbes découvertes vous laisseront des souvenirs inoubliables, sans compter les belles rencontres que vous ferez sans vous y attendre, tout est possible , émotions garanties.

Depuis le 1er décembre 2014, les étrangers titulaires d'un permis de conduire international peuvent circuler librement au Vietnam sans avoir besoin de faire établir un permis de conduire vietnamien sur la base de leur permis national, selon la circulaire n°48/2014/TT-BGTVT promulguée par le Ministère des transports et des communications le 15 octobre 2014

Si vous n'avez pas de permis mais tenez néanmoins à circuler en 2 roues, choisissez une moto sans permis (50 CC) ou un vélo électrique

Mais en réalité, Si vous n’avez pas de permis international valide ou de carte bleue, vous aurez sans doute à payer une petite amende en cas de contrôle de police. L’amende se négocie (puisque souvent, ça se passe sous la table). Le prix varie selon les témoignages. Mais une chose est sûre : Les policiers acceptent plus volontiers les USD. L’idéal est d’avoir un billet de 20$ dans une poche, et peut être un autre dans une autre poche au cas où le premier ne suffit pas. Mais je vous rassure, les contrôles sont rares et les policiers ne parlent pas anglais, ils ne prennent donc pas la peine d’arrêter les touristes (sauf aux alentours des villes touristiques).Si vous n’avez jamais conduit un scooter avant d’aller au Vietnam. Vous pouvez apprendre à conduire une moto avec notre guide et passer les vitesses, pendant une après-midi, sur une place tranquille d’Hanoï. Sinon vous pouvez aussi, tout simplement, choisir de vous asseoir derrière votre guide/chauffeur

4/ Quel type de moto pour ce voyage au Vietnam ?

+ Pour de  courtes excursions / un usage ponctuel : La très grande  majorité des deux roues utilisés au Vietnam sont des scooters semi-automatiques. De cylindrée  d’environ 110cc, ils sont très pratiques et légers, parfaits pour circuler en ville ou à la campagne sur de petites distances.

+ Pour un voyage à moto de plusieurs jours, surtout en montagne :

Il existe plusieurs modèles proposés aux voyageurs. Les motos les plus adaptées pour un voyage à moto au Vietnam sont la Honda Wave, La Honda Win et la Minsk entre 125cc à 250cc. Maniables et relativement confortables, ils passent sur les nids de poules, sur les routes abîmées et encombrées après un glissement de terrain, ou sur le bas-côté lors qu’il n’y a plus de place sur la route

5/ Une assurance est – elle obligatoire ?

Non. Mais c’est fortement conseillé et je crois que vous aurez tous l’assurant de voyage avant votre départ. Vous pouvez consulter à votre compagnie d’assurance sur ce type de voyage. Les hôpitaux et soins médicaux peuvent être précaires, voire même inexistants dans les campagnes, et une chute peut vite devenir une grosse galère !

Note : Votre assurance ne sera valide que si vous conduisez en toute légalité, avec un permis de conduire international adapté, la carte bleue de la moto et casque sur la tête !

6/Où vous pouvez acheter ou louer une moto ?

Acheter une moto est très facile dans les grandes villes. Les prix varient entre 200€ et 300€ pour une moto en bon état. En une journée, vous pouvez trouver, essayer et acheter une moto. Et ! Vous êtes sûr de pouvoir la revendre aussi facilement à la fin de votre voyage, peut-être même au prix ou vous l’avez acheté (sauf si vous l’avez déglingué). Vous n’aurez donc qu’à payer l’entretient et les réparations.

Si vous louer une moto, vous aurez à payer les même frais d’entretien et de réparation + le prix de la location (environ 10USD par jour). Votre voyage va revenir beaucoup plus cher !

Évidemment, si vous n’êtes pas un connaisseur, vous n’êtes pas à l’abri d’acheter une mauvaise moto sans le savoir. Mais un loueur peut vous aider à choisir une moto en bon état.

Conduire au Vietnam, est-ce dangereux ? Conduire n’est pas dangereux. Conduire est risqué, mais ces risques sont mesurés. Il est important de bien prendre conscience que le Code de la route existe, que vous devez le respecter, mais que ce n’est pas le seul code. C’est mieux de louer une moto et d’être accompagné par un guide certifié. Il peut vous guider à travers les routes sinueuses, prêt à réparer votre moto n'importe où sur la route où vous ne trouverez aucun garage (pneu à plat, un rayon cassé, un filtre à air trop encrassé…)

Nous sommes une équipe Vietnamienne jeune et dynamique spécialiste des voyages à moto au Vietnam. Nous vous aiderons à créer des formules parfaitement adaptées à vos envies, de très bons guides seront à votre disposition  pour vous faire découvrir  des paysages d’une beauté irréelle, provoquer un  nombre incalculable de rencontres,  construire des souvenirs inoubliables.