voyage vietnam rencontre locale
Sites à découvrir
Temoignages Tonkin VoyageVOYAGE AU VIETNAM CAMBODGE ET LAOS

LA LISTE DES PATRIMOINES MONDIAUX AU VIETNAM

L’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a inscrit 8 biens du Vietnam sur la liste du patrimoine culturel mondial. Ces catégories sont divisées en 3 :

  • Culturel
  • Naturel
  • Mixte

 

Il y a aussi une catégorie pour les biens culturels immatériels ou le Vietnam en a 12 d’enregistré à ce jour. On peut prendre l’exemple du chant Ca tru, les rituels et jeux de tir a la corde, les pratiques liées à la croyance vie en les déesses mères des Trois- Mondes, ou encore le Bai Choi entré à l’ Unesco il y a maintenant 2 ans.

Culturel

5 biens sont enregistrés dans la catégorie culturelle avec notamment la citadelle de la dynastie des Hô (2011), l’ensemble des monuments de Huê  (1993), le sanctuaire de Mi-sön ( 1999), le secteur central de la cité Impériale de Thang Long (2010) et la vielle ville de Hoi An (1999).

+ La Citadelle de la dynastie Hô du XIVe siècle appelée également citadelle (Tây Dô ou Tây Giai) est une ancienne cité  impériale qui se situe  au centre de la province de Thanh Hoa (centre). Celle-ci se trouve sur un terrain d’environ 155.5 ha. A la fin du XIVe siècle cette citadelle était le centre politique, culturel et économique du pays. La légende raconte qu’elle aurait été construite seulement en 3 mois.

+ L’ensemble des monuments de Hue a été établie comme capitale du Viet Nam unifié en 1802. la ville de Huê a non seulement été le centre politique mais aussi le centre culturel et religieux sous la dynastie Nguyên, jusqu'en 1945. La rivière des Parfums serpente à travers la cité-capitale, la cité impériale, la cité pourpre interdite et la cité intérieure, ce qui emmène le voyageur en dehors du temps.

+ La cité impériale de Thang Long, édifiée au XIe siècle par la dynastie Viêt des Ly est l’une des preuves de l’indépendance du Dai Viêt. Elle fut le lieu du pouvoir politique régional de manière continue pendant près de treize siècles. Les édifices de la cité expriment une culture originale du Sud-Est asiatique propre à la basse vallée du fleuve Rouge. Nombreuses sont les influences venues de la Chine, au nord, et de l'ancien royaume du Champa au sud.

+ Le Sanctuaire de Mi-sön, du IVe au XIIIe siècle; autrefois la côte du Viet Nam contemporain accueillait une culture unique, telle que l'hindouisme indien. De celle-ci, il reste encore de nos jours des vestiges ou on peut voir que ce sanctuaire a eu une importance capitale pendant quasiment toute son existence. Elle fut le lieu de la capitale religieuse et politique du royaume du Champâ.


+ Hoi An constitue un exemple exceptionnellement bien préservé d'une cité qui fut un port marchand d'Asie du Sud-Est du XVe au XIXe siècle. Ses bâtiments et la disposition de ses rues reflètent les traditions autochtones aussi bien que les influences étrangères, qui ont donné naissance à ce vestige unique. Cette ville est aussi réputée pour ses tailleurs, sa nourriture mais aussi pour son fameux festival de lantern qui a lieu selon le calendrier lunaire le 14e jour lors de la celebration de la pleine lune.

Naturel

Pour la catégorie traitant de biens naturels, seuls deux sont enregistrés. Actuellement, Il s’agit de la baie d’Halong (1994-2000) et du parc national de Phong Nha- Ke Bang (2003-2015).


+ La baie d'Ha-Long, siutée dans le golfe du Tonkin, compte environ 1 600 îles et îlots qui créent un paysage marin spectaculaire de piliers de calcaire. En raison du relief vertigineux, la plupart des îles sont inhabitées et non perturbées par l'homme. Avec de la chance on peut parfois voir apparaitre des singes à la tete blanche.

+ Le Parc national de Phong Nha-Ke Bang, inscrit en 2003 sur la Liste du patrimoine mondial, couvrait 85 754 ha. Avec cette extension, il atteint désormais la surface de 126 236 ha (soit une augmentation de 46%) et se rapproche avec la réserve naturelle de Hin Namno en République démocratique populaire lao. Le Parc présente un paysage de forêts tropicales, très divers du point de vue géologique, on y trouve également de nombreuses grottes et rivières souterraines. Ce lieu permet la preservation d’espèces rares et assure un écosystème qui permet d’apporter une protection aux bassins versants dont l’importance est vitale pour les paysages.

La derniere catégorie concerne les biens mixtes, le complexe paysager de Trang An est le seul a faire parti de celle-ci.

+ Situé sur la rive méridionale du  delta du fleuve Rouge, Trang An est un spectaculaire paysage sillonné de vallées, pour certaines immergées, ou entouré de falaises abruptes. L’exploration de quelques-unes des grottes les plus en altitude qui alimentent ce paysage a mis au jour des traces archéologiques d’une activité humaine qui remonte à 30 000 ans environ. Ces découvertes ont permis de comprendre que les chasseurs-cueilleurs faisaient partis des premiers à avoir réussi a s’adapter à leur environement. On peut y rajouter aussi Hoa Lu, l’ancienne capitale du Viet Nam aux Xe et XIe siècles, ainsi que des temples, des pagodes et des paysages de rizières, de villages et de lieux sacrés.

La reconnaissance de tous ces biens au sein de l’Unesco est un des moyens les plus sur pour le Vietnam de se faire connaitre a l’étranger mais aussi pour lui permettre de maintenir et de protéger la richesse de ce patrimoine culturel.